Télécharger en PDF | Envoyer à un ami | Imprimer
 > Accueil

La thématique de cette septième édition co-organisée par le FFSU et le Comité Interministériel de Prévention de la Délinquance sera : la traite des êtres humains.

Déclinaison nationale du prix européen organisé par le Réseau européen de Prévention de la Criminalité, le PPD récompense chaque année des actions de prévention de la délinquance innovantes, efficaces et s'inscrivant dans le long terme. Il est ouvert aux collectivités territoriales, institutions publiques, organismes privés et partenaires de la société civile qui mettent en œuvre un projet orienté vers la prévention de la délinquance.

Le prix est désormais décliné en trois récompenses. Le lauréat se verra décerner un prix de 10 000 € et représentera la France au Prix européen de prévention de la criminalité en fin d’année. Les second et troisième recevront respectivement un prix de 5000 € et de 3000 €. La cérémonie de remise du prix aura lieu à l’occasion du colloque sur la prévention de la délinquance organisé par le CIPD, le lundi 13 octobre 2014.

Retrouvez une présentation complète du prix et des modalités de participation en cliquant ici.

Lire le communiqué de presse.

 


A l’initiative de l’association Aurore, et en lien avec la Fédération Addiction, une délégation uruguayenne se rendra à Paris du 1er au 3 septembre 2014 pour y rencontrer les pouvoirs publics français et échanger avec les acteurs de terrain et leurs partenaires sur les politiques en matière de drogues. Composée de représentants des politiques publiques dans leur pays, et/ou qui ont œuvré à l’élaboration et au vote de la loi pour la légalisation du cannabis, les membres de la délégation rencontreront certains de leurs homologues français et participeront à une réunion publique le 2 septembre de 17h00 à 20h00, à la Mairie du 11ème arrondissement, à Paris (salle des Fêtes).

Bernard Rivaillé, maire adjoint de Lormont et vice- président du FFSU interviendra pour présenter la position du Forum sur la question des drogues.

En savoir plus,  

 


Depuis plus d’une vingtaine d’années, les Forum traitent les questions de sécurité liées aux événements festifs et à la vie nocturne, via notamment la création de partenariats, les interventions sanitaires et sociales, la prévention des accidents et la réduction des risques... L’ensemble des travaux a construit et renforcé le positionnement politique du Forum sur les thématiques drogues et « la ville, la nuit ». Celui- ci est inscrit dans le Manifeste d’Aubervilliers et de Saint Denis (2012) qui rappelle l’objectif de maintenir un équilibre entre l’ordre public et les impératifs de santé publique ; ce pragmatisme s’appliquant dans un strict respect des droits des uns et des autres. Plusieurs villes françaises et européennes nous ont signalés leur besoin et leur volonté de travailler sur la valorisation de leurs pratiques, le renforcement des connaissances et la diffusion des recommandations politiques par des formations, des voyages d’études, un accompagnement à la décision et la communication, la mise en œuvre de leur plan d’action ou l’évaluation. C’est pourquoi les Forum proposent - en nous basant en grande partie sur nos activités – une offre de services prenant différentes formes.

Lire la suite

 


 

Les 2, 3 et 17 octobre 2014, le FFSU propose aux nouveaux élus une initiation ou une remise à niveau des fondamentaux d’une politique locale de sécurité et de prévention. Nous vous proposons une formation de trois jours qui doit vous permettre de répondre à trois questions : Quels sont mes objectifs ? Quels sont mes outils ? Comment vais-je rendre compte de mon action ?
Afin de satsifaire tous les agendas, le FFSU propose deux formules, une formation de deux jours et une formation de trois jours.

Lire le programme complet en cliquant ici

Inscription

 


 

Cette formation abordera les enjeux du partage d’informations nominatives et la législation en vigueur mais elle vous proposera surtout une méthodologie afin d’élaborer collectivement, dans votre réseau local, les conditions d’un échange d’informations respectueux des libertés, des déontologies et éthiques des différents professions et adapté à la situation du territoire et de ses habitants.

Date: 24-25 sseptembre 2014

Consultez le programme  ici

fileadmin/ffsu/Formations/2014/programme_info_nominative.pdfInscription

 

 


"Notre objectif est de réunir policiers nationaux et municipaux, gendarmes, agents des collectivités, de la SNCF et de la RATP, des bailleurs, mais aussi, pourquoi pas, des agents de sécurité privée, afin de construire une véritable filière prévention-sécurité offrant des perspectives d’évolution de carrière."

C’est ce qu’indique Jacques de Maillard, directeur adjoint du Cesdip. Il présente à AEF Sécurité globale (dépêche n°482305) le diplôme universitaire Sécurité et vie urbaine co-organisé par l’université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines et le FFSU, dont la deuxième promotion commencera en octobre 2014.

En savoir plus sur le DU

 


La ville de Lomme, représentée par son Maire Roger Vicot, a été élue Présidente à l’unanimité par les membres du FFSU lors de l’Assemblée générale, le 25 juin à Paris. Elle succède ainsi à la ville d’Amiens. Roger Vicot est également Vice-Président du Conseil Général du Nord chargé de la Solidarité et de la lutte contre les exclusions, et Président du Collectif des villes sur la sécurité urbaine. Il a été Maire adjoint chargé de la sécurité et de la prévention de la délinquance à Lille de 2001 à 2012 et présent à ce titre de longue date au comité exécutif du Forum.

S’inscrivant dans la continuité de ses prédécesseurs et notamment de Charles Gautier, Sénateur-Maire de Saint-Herblain, auquel il a rendu hommage, il souhaite animer le réseau et conduire les discussions dans la recherche de consensus qui fait la force du Forum. Il a également réaffirmé l’engagement du Forum au sein d’une Europe des citoyens, de sécurité, de liberté et de justice.

Les villes d’Amiens, Bordeaux, Lormont et Mulhouse ont été élues vice présidentes et la ville de Montreuil trésorière. Les villes de Cergy (membre depuis 1998), Lyon (membre depuis 1993) et Marseille (ville membre depuis 1987 et ayant participé à la création du Forum Européen pour la Sécurité urbaine) ainsi que le Conseil Général du 93 (membre depuis 1995) rejoignent également le Comité Exécutif.

 

Lire le communiqué de presse 

Lire les portraits des membres

&nb


Hommage à Charles Gautier

Paris, le 11 juin 2014

 

Charles Gautier fut président du FFSU de 2007 à 2013. Dans la gouvernance de cette association de collectivités locales de toutes obédiences politiques, il sut faire preuve d’un esprit d’ouverture, de tolérance et de grande écoute. Sur un sujet soulevant des polémiques inutiles, il fit preuve d’une grande attention à l’égard des préoccupations quotidiennes de ses collègues. Le comité exécutif du FFSU présente ses condoléances sincères à la famille et à tous les concitoyens de Saint- Herblain de cette grande figure de la démocratie.
 
 
Bernard Rivaillé, faisant fonction de Président du Forum Français pour la Sécurité Urbaine
Maire adjoint de Lormont

 


L’action Poste de Sécurité Avancé Somm’enbus de prévention des risques et de réduction des dommages sur les lieux festifs de Bordeaux s'inscrit dans une politique globale de santé publique. Elle est une démarche globale, sans rupture entre la prévention et le soin. Elle vise à enrayer les prises de risques dont l’une des causes est  l’hyper alcoolisation des jeunes et qui a conduit la ville à connaître une série de noyades dramatiques entre 2012 et 2013 (sur 22 mois il a été recensé 6 noyades). Les partenaires sont intéressées par «l’outil novateur» et ils l’intègrent dans leur arsenal de lutte contre les «comportements à risques» liés à la suralcoolisation, comme agressions, conduites en état d’ivresse et les noyades dans la Garonne.

Lire la suite

 


 

Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives-flash info

Le nouveau plan gouvernemental 2013 – 2017 de lutte contre les drogues et les conduites addictives s’est fixé comme priorité de fonder l’action publique sur la recherche, l’observation et les connaissances scientifiques afin de renforcer l’efficacité de la prévention des conduites addictives.

A cet effet une Commission interministérielle de prévention des conduites addictives (CIPCA) a été mise en place  pour promouvoir et diffuser une nouvelle politique de prévention s’appuyant sur des recommandations des études et recherches en matière de prévention et sur des théories d’action explicites influençant les comportements ou sur des programmes de prévention français ou étranger ayant fait la preuve de leur efficacité (evidence-based).   L’objectif de la CIPCA est de faire émerger et de sélectionner, chaque année, des programmes de prévention, pour les faire évaluer par des équipes indépendantes.

 

Lire la suite


"Il est nécessaire de créer des CLSPD ou des CLS transfrontaliers" ( Roger Vicot)

"Il est nécessaire de créer des CLSPD (conseils locaux de sécurité et de prévention de la délinquance) CLS (contrats locaux de sécurité) transfrontaliers pour réunir, autour de la même table, les acteurs concernés de part et d’autre de la frontière", explique Roger Vicot, maire PS de Lomme (Nord) et membre du Forum européen pour la sécurité urbaine, à AEF. "Nous pourrions réunir des acteurs institutionnels français et belges, des élus, des représentants de la police et de la justice, des médiateurs, comme nous le faisons à l’échelle locale. L’idée serait d’abord d’avoir un diagnostic des problématiques du territoire, de la délinquance. En suite, nous pourrions organiser et coordonner les interventions des uns et des autres."

Lire la suite

 


La nuit urbaine n’est plus seulement un espace-temps de repos. C’est un espace économique, un temps festif et de vie pour lequel aucune véritable rupture ne peut être établie avec le jour. Cette continuité du jour et de la nuit doit s ‘accompagner d’une continuité des règles de vie commune. Elle doit également signifier, pour la collectivité, une continuité dans son regard sur l’espace public et dans la présence de ses services.Confronté depuis le début des années 2000 à une nouvelle problématique liée au développement des pratiques festives juvéniles sur son espace public et ses conséquences (traces de la fête, conduites à risque, nuisances diverses…), la ville de Lorient a souhaité s’engager dans la démarche de construction d’une réponse spécifique à son territoire.

lire la suite

 

 


En France, dans l’ensemble, toutes les boissons alcoolisées sont perçues comme relativement accessibles par les jeunes et ce, malgré toutes les restrictions d’accès et les interdictions. Boire pour être ivre, boire en groupe pour faire la fête, les raisons sont multiples. En France la consommation d’alcool est fortement intégrée aux relations sociales (repas de famille ou entre amis, célébrations en tous genres, etc.) et donc a priori moins stigmatisée que dans d’autres pays.

Uni-cité propose une action de prévention contre l’alcoolisation.

Lire la suite

 


L’« errance active » qualifie cette façon qu’un certain public a de conduire sa vie en rupture affirmée et revendiquée avec la norme. Rixes entre groupes en errance ; présence nombreuse d'animaux non tenus en laisse ; alcoolisation des individus peut générer un trouble à l'ordre public. L'appropriation d'espaces publics, de places, ou d'entrées de commerces peut entrainer des relations conflictuelles.

Lire la suite

 


L’exposition au bruit de niveau sonore élevé est à l’origine de surdités partielles ou totales, selon les caractéristiques du bruit. Ces bruits dits de « comportement » ou « domestiques » c’est-à-dire générés dans un lieu public ou privé, par soi-même ou par l’intermédiaire d’autrui, d’une chose dont on a la garde ou bien encore d’un animal placé sous sa responsabilité sont de nature à porter atteinte à la tranquillité du voisinage ou à la santé de l’homme par sa durée, sa répétition ou son intensité.
Par ailleurs, les nuisances sonores produites par les deux roues à moteur sont également un motif de plaintes récurrent des administrés. Celles-ci sont la conséquence d’un comportement incivique lors de l'utilisation de dispositifs d'échappement dégradés ou non conformes comme les pots de compétition.

Lire la suite

 


La Police Municipale de la Ville de Mont de Marsan, dans le cadre du Conseil local sécurité prévention de la délinquance, avec le soutien du Parquet, a lancé, en partenariat avec la Police nationale et l'association « Prévention routière » l'opération « alternative à la peine ».
Ainsi, lors d'une infraction relevée par la Police Municipale (manquement au port de la ceinture, téléphone au volant, non respect des feux tricolores), le contrevenant se voit offrir la possibilité d'effectuer une journée de formation pédagogique, organisée par la Prévention routière, plutôt que de perdre des points.


lire la suite

 


Réponse de Monsieur Michel Marcus faisant suite à la brève de la Gazette des Communes parue le 28 avril 2014.

Paris, le 29 avril 2014

Monsieur le Directeur de la Rédaction,

C’est avec beaucoup de surprise que nous avons découvert le contenu d’une indiscrétion publiée cette semaine dans votre journal, annonçant l’élection d’un élu de gauche à la tête du Forum. L’élection ne devant avoir lieu que le 25 juin 2014, votre billet relève plutôt des rubriques « voyance » et « horoscope » !

Le Forum Français pour la Sécurité Urbaine est une association réunissant des villes payant une cotisation annuelle pour en être membre. Cette association a une assemblée et un comité exécutif. Ce dernier est renouvelé par tiers chaque année et le Président est réélu chaque année.

Le Forum réunit  des villes de toutes tendances politiques républicaines. Le jeu est ouvert et s’alimente d’une discussion librement menée à l’intérieur de ses instances.

Son fondateur, Gilbert Bonnemaison, a toujours rejeté « le rapport de force » pour emporter des décisions à l’intérieur du Forum. Ainsi des élus de toute tendance ont exercé la présidence.

Peut être serez vous amené à publier une autre indiscrétion sur l’élection d’un élu de droite, en tout cas  nous souhaiterions un rappel dans votre journal du fonctionnement pluraliste du Forum Français.

Recevez, Monsieur le Directeur, mes salutations cordiales.

Michel Marcus
Délégué Général

 


En partenariat avec l'association Elu-e-s contre les violences faites aux femmes

Cette formation proposera aux participants un état des lieux de la problématique, une réflexion sur l’intégration de la prévention des violences faites aux femmes dans une politique de sécurité transversale ainsi que des présentations d’outils et d’expériences innovantes.

Réaliser un diagnostic territorial, accompagner les victimes et les auteurs, sensibiliser le grand public, favoriser l’égalité hommes/femmes, construire un partenariat, favoriser l’empowerment des femmes, former les professionnels et les élus, autant d’éléments abordés lors de cette formation pour vous accompagner dans l’élaboration d’une politique globale et transversale.

Inscription

Le programme ici

 

 


Le diplôme universitaire Sécurité et Vie Urbaine, mené par le FFSU en partenariat avec l’Université Versailles-Saint Quentin et le CESDIP, ouvrira ses portes à une seconde promotion en 2014 !

Ce diplôme s'adresse aux professionnels des villes qui cherchent à acquérir un haut niveau d'expertise en matière de politiques de sécurité et prévention de la délinquance. Il vise à la fois à apporter les connaissances sur la définition et la mesure de ces phénomènes mais aussi sur leur traitement par les institutions publiques.

Plaquette de présentation: ici

Programme: ici

 


 

 

Installé le 28 septembre 2009, l’Observatoire des engagements (ODE) est une instance indépendante d’évaluation des engagements pris par la Municipalité lors du mandat municipal de 2008 à 2014. C’est un collectif pluraliste composé de personnes volontaires, bénévoles, de tous âges, de tous milieux et de tous horizons, à l’exception des élus et fonctionnaires territoriaux de la ville de Bagneux. Il contribue à l’exercice et au développement de la démocratie participative.

Lire la suite

 


2014 est une année riche en changements. Vous allez questionner la pertinence de votre contrat local suite aux élections municipales et à la définition des plans départementaux de prévention de la délinquance, en accord avec les priorités de la nouvelle stratégie nationale. Cette période sera propice à l’évaluation de vos actions et, si ce n’est à la redéfinition, à une éventuelle réorientation de votre politique locale.Définir ou redéfinir votre STSPD sera l’occasion d’affirmer votre engagement politique en matière de sécurité et de prévention de la délinquance. Le Forum vous propose une formation visant à  penser les outils de diagnostic et d’évaluation, de décrypter les nouvelles orientations nationales et leurs conséquences sur votre politique locale et et de vous apporter des éléments de réflexion pour la définition de votre STSPD.

Vous trouverez le détail de la formation ici

"Inscriptions: nous contacter au 01.40.64.49.00 au envoyer un mail à ffsu@ffsu.org"

 


Les nouveaux visages du FFSU

 

Vous le savez, le paysage politique local a été fortement modifié par les élections municipales que nous venons vivre. Association de collectivités locales, le Forum salue chaleureusement les élus ayant contribué à la vie du réseau ces six dernières années - et beaucoup plus pour certains ! – nous quittant et accueille de nouveaux visages. A l’image de la France, le tableau des couleurs politiques du FFSU se teinte à nouveau de bleu avec une petite vingtaine de villes basculant à droite sur ses cent six membres.


Jusqu’aux prochaines élections lors de l’Assemblée générale du 25 juin, la ville de Lormont (33) jusqu’alors vice-présidente, représentée par Bernard Rivaillé, adjoint au Maire, assurera la présidence du FFSU en remplacement de la ville d’Amiens.

 


Alors que le projet européen « Safer Drinking Scenes » est terminé, les échanges au sein des Forums  sur la thématique de la vie nocturne se prolongent et s’amplifient. Les villes de notre réseau montrent beaucoup d’intérêt pour cette thématique et sont déterminées à continuer de partager et d’échanger afin de forger ensemble une vision commune. Des villes françaises se sont réunies les 27 et 28 février derniers à Lyon à l’initiative des Forums Français et européen pour la sécurité urbaine. Les objectifs de cette réunion organisée en partenariat avec la ville de Lyon étaient de présenter la démarche lyonnaise, de participer à une observation nocturne de terrain et, pour les villes présentes d’échanger sur leur actualité, leurs problématiques, leurs projets et leurs besoins en vue de construire un programme de travail.


lire la suite

 

Télécharger le guide "la ville, la nuit"


Colloque “Pour une sécurité sans frontière” – 29/04/2014 Comines-Warneton, Belgique

L’Efus est partenaire du colloque “Pour une sécurité sans frontière” organisé par la Province de Hainaut  et la Province de Flandre occidentale, le 29 avril 2014 à Comines-Warneton (Belgique).

Le programme proposé  ”évaluera en regards croisés, la coopération policière transfrontalière, objectivera le contexte de la criminalité et permettra de mettre en perspectives les nouveaux Accords de Tournai signés par les Ministres de l’Intérieur français et belge le 18 mars 2013.”

Lire le programme

LIEU
Centre culturel de Comines-Warneton
Rue des Arts, 2
7780 Comines-Warneton
www.cccw.be

DATE & HORAIRE
29 avril 2014
9h00 à 17h30

INSCRIPTION
Obligatoire et uniquement via ce formulaire, à renvoyer soit par courrier,
par fax au 0032(0)65 360 370
ou par mail: sylvie.botteriaux@hainaut.be
et ce, pour le 24 avril 2014 au plus tard

DIVERS
Restauration prévue sur place


Le Forum Français pour la Sécurité Urbaine a récemment pris position sur plusieurs thèmes tels que les salles de consommation, les pouvoirs et le rôle du maire,  la doctrine d'action de la police nationale. Ces prises de position ont été reprises par la presse spécialisée comme la Gazette des communes et  les Cahiers de la sécurité intérieure.

Vous trouverez en lien les détails explicatifs.

 


Le 18 mars 2014, un hommage sera rendu par le Collectif "les morts de la rue" Place de la République à Paris aux 453 morts de la rue survenus en 2013. Véronique Nahoum Grappe vous propose un article "partir du dehors" sur les morts de la rue et qui aborde également l'action de ce collectif . "Le mendiant date de la plus haute antiquité, comme la rue, le mur qu’il habite, le soleil et l’antiquité elle-même. Le mendiant date des contes anciens, orientaux  et  septentrionaux, il est là au coin des vieux récits bibliques  et épiques. Il date  de l’enfance.  L’enfance, matrice de  ce qui est enfoui, passé commun à toute l’humanité. Il est une figure typique de nos imageries sur le social et « la vie », en tant qu’espaces de perdition possible.  Il n’est pas un invisible..." lire la suite

 


Les élus du Comité exécutif, réunis le 26 février 2014, rappellent les conclusions du Manifeste d’Aubervilliers et de Saint-Denis, qui érigent la police comme un acteur important de la prévention. Celles-ci recommandent que les autorités locales soient des intermédiaires entre la police et la société civile avec pour rôle d’aider à améliorer et à favoriser les relations entre la police et la population. Inquiets de l’image de la police nationale et des conditions d’exercice de leurs missions dans certains quartiers, les élus saluent les principes du nouveau code de déontologie, dont le retour du matricule sur les uniformes des fonctionnaires, ainsi que la récente signature d’une convention triennale d’objectifs pour les quartiers populaires entre les ministères de la Ville et de l’Intérieur. Les élus du Comité exécutif soulignent ainsi les efforts et les changements récents menés par la police nationale en faveur du dialogue et de la proximité.

 


A chaque sortie d’école de police, la ville de Saint-Denis organise, en lien avec le Commissaire, une matinée d’accueil des nouveaux policiers nationaux afin de leur présenter le territoire et les actions menées en matière de prévention et de sécurité. Un repas collectif permet ensuite de poursuivre les échanges. Cette initiative facilite l’interconnaissance et assure ainsi un meilleur fonctionnement du partenariat.


Depuis plusieurs mois, la Justice a engagé un mouvement vers une individualisation et une exécution des peines centrées sur une réintégration durable des individus dans la société. Elle affiche également une volonté d’ouverture vers ses partenaires extérieurs, en accord avec l’article 3 de la loi pénitentiaire de 2009 jusqu’à présent peu effectif. Afin de donner corps à cet article et notamment à la participation des collectivités locales au service public pénitentiaire, ainsi que pour essayer de définir un schéma de relations Collectivités locales/Justice applicable sur tous les territoires, une quinzaine de villes se réunissent au Forum depuis janvier pour échanger.

 


Le Forum a accueilli de nouveaux membres en 2013 et en ce début d’année 2014 : Bagneux, Blagnac, le Collectivité Territoriale de Corse, Mont Dore, Nevers, Orly et Saint-Ouen rejoignent le réseau ! C’est avec plaisir que nous les accueillons dans notre réseau européen et français afin de travailler ensemble à la dissémination et à la mise en œuvre des principes de notre Manifeste d’Aubervilliers et de Saint-Denis. Lors de l’adhésion, nous organisons une visite de ville afin d’échanger avec les élus, techniciens et partenaires du territoire sur les enjeux et projets de la ville et leur participation au réseau Forum.

 


Le FFSU accompagne ses membres dans l’élaboration des politiques locales de sécurité. S’appuyant sur les principes posés par le Manifeste d’Aubervilliers et de Saint Denis, le Forum promeut une politique de sécurité qui s’inscrit sur la durée. Il cherche aussi à concevoir des politiques locales qui reflètent l’identité de la ville, qui mettent le bien-être des habitants au cœur de l’action locale et assurent les liens avec les autres politiques (agenda 21, jeunesse, culture, vidéosurveillance, transport…). Le FFSU a mené différentes missions en 2013 dont les résultats ont  été exposés  devant les élus du comité exécutif.

Lire la suite

 


Emilie Thérouin, Présidente du FFSU, Jean-Claude Bonnefon et Bernard Rivaillé, vices-présidents et Jean-Luc Deroo, Maire d'Halluin, ont porté la voix des élus du FFSU devant les responsables de la mission d'information de lutte contre l'insécurité sur tout le territoire le 5 février dernier. Ils ont notamment prôné l'adoption d'une nouvelle loi cadre pour la prévention de la délinquance, une véritable co-production de la sécurité avec les élus locaux, un rapprochement des collectivités locales et de la Justice et une réflexion commune sur le sens de la peine et son exécution ainsi qu'un nouveau système de financement de la prévention.

Retrouvez l'intégralité de l'audition sur le site de l'Assemblée nationale.

Lisez la revue de presse consacrée à cette audition.

 


« La loi du 19 Décembre 2013 marque une grande rupture dans les analyses que nous pouvions faire sur le rôle des maires dans le fonctionnement institutionnel de notre pays et sur la mission qu’ils ont de contribuer au maintien de la cohésion sociale. S’agissant de la sécurité et de la prévention, d’une matière dont les contours n’ont jamais été définis, la loi met en scène une série de nouveaux personnages, tous élus, dont il faudra préciser les rôles et cette définition prendra du temps, en raison du caractère très souple des dispositifs crées. Un grand nombre de décrets d’application ne sont pas connus, au moment de l’écriture de cet article. L’autre inconnu majeur est la modernisation des services de l’Etat programmée cette année qui devra tenir compte de cette nouvelle configuration des collectivités territoriales..."

Lire la suite


 

La circulaire relative aux orientations pour l'emploi des crédits du Fond Interministériel de Prévention de la Délinquance a été publiée le 28 janvier 2014. Rappelons qu'en 2014 le FIPD est doté 54,6 millions d'euros répartis ainsi: 35 millions d'euros pour les programmes d'actions à l'intention des jeunes les plus exposés à la délinquance, pour améliorer la prévention des violences intrafamiliales, des violences faites aux femmes et de l'aide aux victimes / 19 millions principalement dédiés à la vidéoprotection dans le cadre du programme relatif à la tranquillité publique.

 


« Marie-Claude Flipo a vécu son dernier comité exécutif du Forum Français pour la Sécurité Urbaine. C’est une date forte pour la vie d’un réseau. Marie Claude était là à la naissance du forum, il y a vingt ans. Sans interruption, elle a représenté sa ville, son pays, portant sa voix dans les différentes manifestations du forum...."

lire la suite

 



 

Le projet "promotion de la santé en milieux festifs" s'est déroulé en 2013. Il a proposé de l’échanges de pratiques entre les expériences de Fêtez Clairs à Paris, Plus Belle la Nuit à Marseille et les projets de promotion de la santé en milieux festifs de Toulouse, Montpellier et le Havre.

Co financé par l'INPES et porté par le FFSU, il a réunit les villes de Paris, Marseille, Toulouse, Montpellier et le Havre mais aussi des représentants associatifs et institutionnels des villes. Dans ce cadre, les brochures de Fêtez Clairs ont été rééditées dans une version  neutre afin d’être diffusées dans les villes partenaires mais aussi pour les villes membres du FFSU qui en souhaiteraient.

Les comptes rendus des réunions, les brochures de prévention en milieux festifs à télécharger ou à commander sont en ligne! ICI 


Les événements festifs d’une ville rythment son quotidien, l’animent, la mettent en valeur : utiliser les rues et les places publiques pour faire la fête fait partie intégrante de notre vie culturelle. Mais la nuit, dans le prolongement de ces événements ou à l’occasion de fêtes spontanées,l’espace public peut devenir le lieu de rendez-vous d’un public jeune qui, souvent, consomme de l’alcool de manière excessive. Ce mode de consommation, et particulièrement le binge drinking, comporte des risques aussi bien pour l’ordre public que pour la santé publique. lire la suite

commander la publication


"La question de la consommation d’alcool des jeunes et de ses conséquences est devenue, depuis quelques années, une priorité des politiques publiques. Face à une situation préoccupante, les pouvoirs publics, et plus largement l’ensemble des acteurs concernés par le phénomène, sont à la recherche de réponses adaptées. Cet aide-mémoire décrit les mesures existantes les plus efficaces pour limiter les problèmes liés aux consommations excessives d’alcool des jeunes. Il a pour ambition de rendre abordables des données scientifiques complexes, tout en présentant des exemples concrets choisis pour leur adéquation avec les recommandations énoncées."

 


La thématique du PPD en 2012 était " La mobilisation citoyenne, vecteur de prévention des violences intra-familiales, de la délinquance juvénile et des cambriolages ".  Le gagnant était  l'Association Infos à gogo de Marseille pour son action de prévention de la délinquance juvénile. Pour plus de détails retrouvez la fiche de pratique. (réservée à nos membres)

Le Prix a également distingué quatre autres finalistes : l'Association Les Héritières de demain, la Ville de Villeurbanne et établissements scolaires du second degré, l'Association Espoir cfdj pôle Melun et la ville de Païta en Nouvelle Calédonie. Le FFSU les félicite pour leur travail de qualité qui les a conduit en finale du Prix.

Télécharger la publication PPD 2012

 


Le prix prévention de la délinquance 2013 avait pour thème « les violences intrafamiliales » et a rencontré un franc succès avec plus de 120 candidatures. Nous tenons à remercier l’ensemble des participants. Le lauréat d’un prix de 10 000€ est le Dispositif valenciennois de lutte contre les violences conjugales, action portée par les associations AJAR, CIDFF - Antenne de Valenciennes, La pose et SIAO du Hainaut. Cette action partenariale de très haut niveau, distinguée par un jury de professionnels de la prévention, a représenté la France au Prix Européen de Prévention de la Criminalité à Vilnius, Lituanie.

La Suède a gagné le prix européen pour son projet de ‘Relationship Violence Centre’ (centre des relations violentes), qui permet aux victimes de participer davantage aux actions menées par la police et la Justice en relation avec leur cas. En savoir plus


Lancée en octobre 2012 à la suite des épisodes dramatiques de noyades dans la Garonne, la campagne de communication « Festiv'Attitude » contre le phénomène d'alcoolisation excessive dans l’agglomération bordelaise, entre dans sa troisième phase du 16 au 22 décembre 2013. Après avoir porté l'accent sur l'importance de la solidarité avec le slogan « Qui ramène qui ? », puis sur la modération de la consommation («Tout est question de dosage »), cette troisième vague de prévention s'axe sur la responsabilisation des jeunes à l'occasion des fêtes de fin d'année sous le slogan « Fêtes pour le mieux ? ».

Le dispositif "Festiv'attitude" de la ville de Bordeaux, membre du Forum, a notamment été étudié dans le cadre du programme Safer Drinking Scenes du Forum.

lire le communiqué de presse

voir l'affiche

 


Le partage de l'information a accompagné le développement du partenariat en matière de politique de prévention et de sécurité. L’échange d'information est soumise à différentes règles. Parler de ces situations c'est parler des individus, auteurs ou victimes de l'insécurité. Mais il s'agit également d'accroître l'efficacité des mesures et de réussir à "dénouer" des situations souvent complexes. Le Forum propose d’organiser au sein de votre ville un débat et de vous accompagner à la rédaction de charte pour le partage d’information adaptée au contexte local.

 

Lire l'offre de service

 


Placées sous l’autorité des maires, la police municipale acquière sa légitimité de son lien avec le projet municipal et de sa relation avec les habitants. Elle s’inscrit dans les dispositifs locaux de sécurité pour affirmer un rôle de prévention, de médiation et de sanction. Dans le cadre de ses missions, la Police municipale se coordonne avec la police nationale dans un but  d'efficience et d’un meilleur service à la population.

Le FFSU propose d’accompagner les villes pour la construction d’une identité locale d’une police municipale au service de la politique municipale.

Lire l'offre de service

 


Le FFSU dénonce depuis plusieurs années la tendance au transfert de compétences de la police nationale aux polices municipales en raison de la baisse des effectifs de la première. C’est pourquoi les élus du FFSU ont toujours insisté sur l’importance d’une élaboration rigoureuse des conventions de coordination. Jusqu’à présent, le FFSU a constaté que la plupart des conventions de coordination ressemblaient à la convention type et que les villes avaient des difficultés à se les approprier. Afin de vous accompagner au mieux, le FFSU souhaiterait faire un état des lieux des conventions existantes et vous invite alors à lui envoyer vos conventions pour étude.

Vous pouvez envoyer vos conventions à ffsu@ffsu.org ou les faxer au 01.40.64.49.10

 


Tandis que le Comité national des villes, présente une note reprenant ses constats et analyses concernant les relations police-population, issus notamment d’une riche journée d’auditions et de nombreuses rencontres et débats, l’Efus s’apprête à lancer le projet « IMPPULSE : Améliorer les relations police population pour la sécurité au niveau local”. Dans ce cadre, de micro-expérimentations locales vont être organisées, dans chaque ville partenaire, puis être analysées et traduites en bonnes pratiques pour être diffusées à l’ensemble du réseau de l’Efus. Quatre villes françaises participent à ce projet : Nantes, Amiens, Toulouse, Aubervilliers.

 


Le FFSU et l'Efus ont été  invités en tant qu'experts à participer à une table ronde sur la vie nocturne le 27 novembre à Bastia. Près de 400 personnes issus de la société civile ont assisté à ce débat public.

En partant du constat que la fête a une fonction socialisatrice acceptée, il a été évoqué  les  risques liés aux usages de la nuit, le vivre ensemble la nuit et le développement d'une vie nocturne et festive préservant la qualité de vie. Si une telle démarche renforce l’attractivité économique, commerciale et touristique, la ville doit anticiper les impacts négatifs et concilier la tranquillité des habitants et la sécurité de tous. Les éléments de réponse ont pu être apportés sur le partage de l'espace public, la médiation et la nécessité de dialogue avec les acteurs économiques et les citoyens.

A partir des travaux des Forums et notamment le projet européen "Safer Drinking Scenes", les intervenants ont apporté leurs expériences pour une vie nocturne de qualité.

retour presse, via Corseinfo.net

voir le reportage France 3 Corse, Via Stella

 


Le Ministère de la Garde des Sceaux a entrepris depuis une année une vaste réflexion sur la Justice en France. Prévention de la récidive, rôle du Procureur, proximité de la Justice pour les citoyens, création d’une nouvelle peine, autant de chantiers ouverts et de perspectives d’évolution pour les années à venir.
 
Quelle sera la place des collectivités locales dans ces évolutions ?

Afin de répondre à cette question, des membres du FFSU ont souhaité la mise en place d’un groupe de travail que nous vous invitons à rejoindre le 15 janvier. D’ici là, nous vous proposons de remplir un questionnaire sur vos relations avec la Justice dont l’étude servira de base de travail.

Lire la note de présentation du groupe de travail
Télécharger le questionnaire

 


L’association Infos à Gogo mène des accompagnements socio-éducatifs auprès d’un public jeune et précarisé, sur le territoire de la Maurelette dans le 15ème arrondissement de Marseille.

De la préadolescence à leur majorité, les jeunes bénéficient d'activités extrascolaires et d'un accueil quotidien dans un local. Par la suite, il leur est donné la possibilité de devenir médiateurs bénévoles dans leur propre quartier.

Ce dispositif amène les jeunes à s'engager comme bénévoles dans des actions de médiation socio-sportive, essentiellement au centre sportif départemental de Fontainieu. Il combine l'apprentissage de la citoyenneté et de la solidarité avec la possibilité d’effectuer des formations professionnelles.

Lire la fiche de pratique

 


Le FFSU vous invite à prendre connaissance de l'article rédigé par Jean- Pierre Dintilhac, ancien procureur de Paris, avec son aimable autorisation.

"Changer la politique en matière de drogue est urgent, non seulement parce que la politique actuelle est un échec, mais surtout parce qu'elle est responsable de la progression de la consommation de drogues. La crise actuelle fournit un autre motif de changer radicalement, la circulation des fonds recyclés en provenance du trafic de drogues alimentant à la fois le développement des « non banques », le shadow banking.

Lire la suite

 


Incontestablement, l’usage de drogues a un impact sur le territoire en matière d’économies souterraines, de santé publique, d’occupation de l’espace public. Par là même, l’usage de drogues participe au sentiment d’insécurité ressenti par nos concitoyens. Aussi, le maire est le premier interlocuteur des habitants quant à cette demande de sécurité. La réponse ne peut être que globale, en intégrant la prévention, le soin, la réduction des risques et la répression. (...)

 


Les élus du Comité Exécutif du Forum Français pour la Sécurité Urbaine prennent acte de l’installation du Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes le 8 janvier 2013 ainsi que de la décision de création de la mission interministérielle pour la protection des femmes contre les violences et la lutte contre la traite des êtres humains (MIPROF) le 3 janvier 2013. Ils saluent les actions entreprises par le Ministère des droits des femmes et rappellent l’importance du travail partenarial. Les élus du Forum déclarent que les violences faites aux femmes ne doivent pas être considérées comme un phénomène privé, nécessitant uniquement une intervention sociale mais bel et bien comme un enjeu de sécurité publique. A ce titre, ils considèrent que cette thématique doit être systématiquement déclinée dans les stratégies territoriales de sécurité et de prévention de la délinquance (STSPD).

lire la suite

 


L’Efus appelle l’Union européenne à soutenir les collectivités locales dans l’accueil et l’intégration des migrants. Réuni à Reggio Emilia, le 18 octobre, le Comité exécutif de l’Efus a adopté une résolution appellant l’Union européenne à soutenir les autorités locales confrontées à de graves crises humanitaires suite à l’afflux massif de migrants et à mettre en place une véritable coresponsabilité des Etats membres pour faire face à ces drames quotidiens.

 


"Nombre de villes sont touchées par le marché de la drogue. Si les renforts policiers semblent avoir permis, à défaut d’éradiquer le trafic, d’apaiser la pression du marché dans certains quartiers, ils ne peuvent permettre à eux seuls d’éloigner les individus de leurs activités liées au trafic, de façon pérenne. La réponse policière ne peut être l’unique réponse apportée par les pouvoirs publics. Le marché de la drogue, comme les autres formes de criminalité organisée, entrave lourdement la politique républicaine d’égalité, de fraternité et de sécurité que nous promouvons dans nos villes. Sa composante, son incrustation dans les quartiers, l’attrait de l’économie parallèle qu’il génère imposent de mener une stratégie anti-violence intégrée (SAVIE) s’inscrivant dans la lutte contre la pauvreté, en réduisant les phénomènes de violence qui empêchent le déploiement des politiques publiques."

Lire la suite

 


Le 20 septembre dernier, les 16 professionnels ayant suivi le Diplôme universitaire Sécurité et Vie urbaine 2013 ont soutenu leurs notes professionnelles et ont passé un oral devant un jury composé d'universitaires et de professionnels de la sécurité urbaine. Ces coordonnateurs prévention-sécurité, chefs de service, policiers munipaux et bailleurs sociaux d’Amiens, de Paris, de Pontault-Combault, du Havre, de la CU Strasbourg, de Nevers, de Besançon, du SAN-Sénart et de Limoges sont maintenant diplômés!

 


Rejoignez la seule plateforme européenne consacrée à la prévention de la délinquance et à la sécurité urbaine. Notre réseau a pour objectif de renforcer les politiques de prévention de la délinquance et de promouvoir le rôle des collectivités locales dans l’élaboration des politiques au niveau national et européen. Rassemblant plus de 250 collectivités en Europe, le Forum européen favorise les échanges d'expériences positives, par le biais d'une coopération inter-cités et propose de nombreux services et outils. En adhérant à l’Efus, les collectivités françaises bénéficient en plus d’une représentation au niveau national, par le biais du FFSU.

La ville de Mont-Dore, en Nouvelle Calédonie, vient de nous réjoindre et vous?

 


La revue de presse de l'été

La publication de la nouvelle stratégie nationale de prévention de la délinquance ainsi que le rapprochement entre le SG-CIV et l’ACSé et la création d’un commissariat à l’égalité des territoires sont les actualités centrales de cet été. Les polices municipales se trouvent également au cœur de l’actualité estivale avec deux décrets les autorisant d’une part à se munir de matraques et tonfas télescopiques et d’autre part leur permettant un accès sous conditions au fichier des personnes recherchées. Le FFSU a également noté la remise, le 8 juillet, du rapport de Marie-Hélène Bacqué et Mohamed Mechmache consacré à la participation des habitants dans les quartiers de la politique de la ville.

 


En entraînant de nombreux jeunes, le trafic met en péril les processus éducatifs, d’accès à la culture ou encore à l’emploi. Ils ont une influence sur l’organisation d’un quartier, son niveau de violence, l’occupation des espaces, sur le sentiment de sécurité et le lien social, ainsi que sur l’action des professionnels.

La formation a pour objectif d'aider les professionnels à comprendre l’engagement de jeunes dans le trafic ainsi que leurs parcours et modes de vie. Elle apportera des pistes de réflexion et d’actions pour mener une politique favorisant la sortie de la délinquance et offrant une alternative à l’emprise des réseaux de trafic et à la violence.

Voir le programme de formation / S'inscrire

 


Dans le cadre des rencontres nationales de polices territoriales, le Club prévention sécurité de la Gazette et l'Observatoire national des polices municipales organisent une rencontre consacrée à l'avenir des polices municipales intitulée "Les polices municipales à l'heure de la réforme". Cette rencontre aura lieu le 19 septembre à Evry. Emilie Thérouin, présidente du FFSU, interviendra lors de la table ronde : « La doctrine d’emploi : un choix idéologique ou pragmatique ? ».

Lire la résolution du comité exécutif du FFSU sur les polices municipales

 


"Les politiques de lutte contre le crime organisé restent très parcellaires dans leur conception et leur mise en oeuvre. L’application de la loi et sa mise en oeuvre concentre tous les efforts et l’attention des spécialistes, aboutissant à faire oublier qu’à côté de ce domaine important, une politique de prévention est toujours nécessaire". Lire la suite

Le Grasco est une équipe de chercheurs et de praticiens, experts dans la prévention et la lutte contre la criminalité organisée dans sa dimension économique et financière.

www.grasco.eu

 


Pour la 6ème année consécutive, le FFSU et le Comité Interministériel de Prévention de la Délinquance co-organisent le Prix Prévention de la Délinquance.

Le thème de cette année 2013 est : "les violences intrafamiliales".

Tous les acteurs qui s’inscrivent dans une démarche préventive, innovante et efficiente ont été invités à concourir.

A la clé, la somme de 10 000 euros, remise au lauréat afin de lui permettre d’amplifier son action, et la participation au Prix Européen de Prévention de la Criminalité comme représentant français.

Le jury se réunira cet automne afin de désigner le lauréat parmi la centaine de dossiers reçus.


En 2012, Fêtez Clairs a recueilli des données auprès de 188 clubbers parisiens sur : La consommation de cocaïne, la consommation de kétamine, la consommation de méphédrone, la consommation d’ecstasy, l’ivresse, la sexualité associée aux prises de produits et la notoriété et l’acceptabilité du projet Fêtez Clairs.

- Le document de synthèse des résultats

- Le rapport des résultats, l'analyse et les préconisations

 


Le projet européen "Nightlife, Empowerment & Well-being Implementation Project" (NEWIP), dont Fêtez Clairs est partenaire, organise du 25 au 27 septembre à Padova (Italie) une conférence intitulée NIGHTS 2013 - Health, Pleasure and Communities.
Cette conférence internationale a pour objectif de renforcer la qualité des scènes festives ainsi que le bien-être des fêtards. L'événement s'adresse aux acteurs de la fête: fêtards, volontaires, organisateurs de soirées, gérants de discothèques, associations de prévention et de réduction des risques, administrations, chercheurs, etc.

Plus d'information : http://www.nights2013.eu.


Profitez pleinement de votre adhésion aux Forum français et Forum européen pour la sécurité urbaine (Efus) en participant à un programme de coopération et d'échanges entre collectivités locales, cofinancé par la Commission européenne.

 

Pour plus d'information sur les appels en cours ou pour nous faire part des thèmes qui vous intéressent, rendez-vous sur cette page http://efus.eu/fr/eu-calls/ ou contactez Joana Judice à : judice@efus.eu

 


L’accroissement du nombre de jeunes en errance présents sur la ville de Bordeaux a conduit cette dernière à mettre en place un projet d’aide au logement destiné à cette population.
Ce phénomène, désormais installé tout au long de l’année, touche une population de plus en plus importante avec une tendance confirmée au rajeunissement et à la féminisation.
Le projet PRODOMO, en permettant à ces jeunes d’acquérir un logement de manière progressive, essaie d’y apporter une solution.

 


Si le secret professionnel est resté un principe fondamental dont certains professionnels peuvent se prévaloir, il a néanmoins subi, d’années en années de nombreuses entorses ou aménagements qui autorisent « le secret partagé ».
Le partage de l’information et le droit des usagers peut parfois obliger chacun à revoir ses méthodes de travail et la limite de ses missions. Il est certes fondamental de garder à l’esprit que l’échange d’information ne doit se faire que dans le but de servir l’usager, dans le respect de sa vie privée et de son intimité.
Le FFSU a souhaité, avec ce petit guide, synthétiser les évolutions qu'a connu ce domaine.

 


Au moment où des interrogations se posent sur la place des clubs de prévention spécialisée dans les secteurs prioritaires de la politique de la ville, Bernard Rivaillé revient sur les rôles de la prévention spécialisée et considère que  les  équipes de prévention sont en articulation avec les zones prioritaires de la politique de la ville mais qu’elles restent sous la compétence de financement et d’agrément des Conseils Généraux.

Lire la suite

 


Colloque "Les jeunes en errance : état des savoirs, nouvelles questions", Rouen, 22-23 novembre 2012

Les 22 et 23 novembre 2012, un colloque national sur les jeunes en errance était organisé par la ville de Rouen.

Réalisé avec l'aide du ministère de l'action sociale et de la santé, ce colloque a eu pour objectif de restituer l'état des savoirs dans ce domaine, afin d'en tirer des problématiques et des perspectives nouvelles sur le sujet.

Retrouvez le compte-rendu ici.

 


Chers membres du FFSU, n’oubliez pas que vous êtes également membres du Forum européen qui a le plaisir de vous inviter à son assemblée générale 2013. Cet évènement se tiendra à la lumière du Manifeste d’Aubervilliers et de Saint-Denis. Une thématique clé du Manifeste sera particulièrement abordée : le fondement de la prévention de la criminalité sur des données probantes. L’Efus profitera de cet évènement pour lancer le nouveau projet européen « Audits ».
Comme tous les ans, un tiers des membres du Comité exécutif sera élu. Nous invitons les collectivités qui souhaitent s’engager davantage dans la vie du Forum européen à se porter candidates

 


Le 30 mai, le FFSU organisait son colloque « la ville change, la sécurité aussi » en partenariat avec la ville d’Aubervilliers. Afin de prolonger les travaux engagés lors de la conférence de décembre 2012 « Sécurité, Démocratie et Villes : le futur de la prévention » et dont vous pouvez retrouver les conclusions dans le Manifeste d’Aubervilliers et de Saint-Denis, le colloque a abordé les évolutions de nos institutions policières et judiciaires. La prévention de la récidive, la participation des citoyens et la Justice du XXIème siècle ont notamment été abordés.

 


Lors de notre colloque, M.Le Méhauté, Secrétaire Général du CIPD, a présenté pour la première fois les axes de la nouvelle stratégie nationale de prévention de la délinquance.

Le 1er axe concerne la prévention de la délinquance chez les jeunes de 12 à 25 ans les plus exposés. 50% des crédits du FIPD y seront consacrés.

Le 2ème axe concerne l’aide aux victimes et la lutte contre les violences faites aux femmes et les violences intrafamiliales, auquel seront alloués 20% des fonds. Et enfin, le 3ème vise le schéma de tranquillité publique qui devra être élaboré par les maires en concertation avec les acteurs locaux concernés.

 


Lors de l'assemblée générale du FFSU tenue le 30 mai, les élus du comité exécutif ont élu la ville d'Amiens présidente ; les villes d'Aubervilliers, Bordeaux, Lormont et Poitiers ont été élues vice présidentes et la Ville de Montreuil trésorière.

La ville d'Amiens succède à la ville de Saint Herblain qui a présidé le FFSU de 2007 à 2013.

Un tiers du comité exécutif a également été renouvelé.

Voir les portraits

Lire le communiqué de presse

 


Les élus du comité exécutif du Forum Français pour la Sécurité Urbaine ont pris connaissance du rapport d’information de la commission des lois de l’Assemblée nationale, en date du 24 avril, et relatif à la mesure statistique des délinquances et de leurs conséquences.
Ce rapport a le mérite de questionner la fiabilité et, en creux, la pertinence de nos outils statistiques, en particulier l’état 4001. Les élus du comité exécutif rejoignent les auteurs du rapport parlementaire en estimant que, de manière générale, les outils de mesure de la délinquance doivent être dissociés de la mesure de la performance des services. 

 


A l’heure où le Gouvernement s’apprête à ouvrir le débat relatif à l’acte III de la décentralisation, le comité exécutif tient à souligner l’importance du rôle dévolu au maire en matière de prévention de la délinquance. Ils s’opposent ainsi à d’éventuels transferts de compétences qui pourraient affecter l’exercice de ses pouvoirs de police.

Le comité exécutif considère, en outre, que l’intercommunalité doit être conçue avant tout comme le territoire pertinent de définition des stratégies de prévention de la délinquance et à partir duquel doivent être engagées prioritairement les dynamiques partenariales.

 


Le 30 mai dernier, le FFSU organisait son assemblée générale annuelle ainsi que le colloque « La ville change, la sécurité aussi ».

Ces deux événements ont été particulièrement riches, en témoigne l’actualité du Forum dans les médias.

 


Conférence en Nouvelle Calédonie : ‘Quel futur partagé pour la prévention de la délinquance’

La conférence régionale ‘Quel futur partagé pour la prévention de la délinquance ?’, organisée par le gouvernement de la Nouvelle Calédonie, aura lieu du 5 au 7 juin en Nouvelle Calédonie. Elle s'inscrit dans la lignée de la conférence organisée par l'Efus en décembre 2012, qui avait pour thème 'le futur de la prévention".

Pendant la conférence, Michel Marcus, délégué général du Forum français, présentera les activités du FFSU et expliquera l’importance pour un réseau national de s’inscrire au niveau européen. A cette occasion il présentera le Manifeste d’Aubervilliers et Saint-Denis, par lequel les collectivités locales européennes membres de l’Efus affirment notamment le rôle central de la prévention au sein des politiques de sécurité.

 


Le FFSU est partenaire du projet AUDITS de l'Efus, qui démarre en juin 2013 pour une durée de trois ans. Ce projet est centré sur les outils méthodologiques qui, au sein d’une collectivité, permettent l’élaboration d’un audit local de sécurité. Fondé sur deux axes de travail (un volet méthodologique et une approche de terrain), il permettra aux partenaires (les Forums français, italien et allemand ainsi que les villes de Rotterdam et Stuttgart) de partager leurs connaissances et expertises, tout en bénéficiant de celles des autres partenaires associés (les ministères belge et portugais de l’Intérieur, le Forum belge et la ville de Bruxelles) ainsi que des experts.
Le FFSU sollicite ses membres pour établir un état des lieux des différents outils mis en place et connaitre leurs attentes.
Nous vous serions reconnaissant de bien vouloir renseigner ce questionnaire et le renvoyer au FFSU (fax: 01 40 64 49 10)

questionnaire à télécharger

 


La ville de Nantes, membre du FFSU et vice présidente du Forum Européen pour la Sécurité Urbaine, accueillera la conférence finale du projet européen "Safer Drinking Scenes" piloté par le FFSU et l’Efus les 13 et 14 juin 2013.
Ce projet aborde le phénomène de l'hyper alcoolisation des jeunes avec une approche visant la recherche d'équilibre entre santé et sécurité publique.
Cette conférence restituera les travaux menés depuis 2011 avec les villes partenaires et un comité d’experts dans le cadre d’un programme co financé par la commission européenne.

Inscription et programme

 


Formation "Gérer plus efficacement un service d'agents de tranquillité publique", 5-6 juin & 2 octobre

Le Forum propose aux chefs d’équipe, ou de service, une formation de 3 jours (5-6 juin & 2 octobre) alternant apports théoriques et pratiques.
Le 1er jour, une rencontre avec la direction de la médiation de nuit de Saint-Denis et les chefs d'équipe est prévue, ainsi qu’une maraude avec les médiateurs.

Les deux autres journées seront organisées autour de trois grandes questions : Comment accompagner la professionnalisation de son équipe ? Comment contrôler et soutenir ses agents au mieux ? Comment rendre compte de l’activité du service ?

Consulter le programme

Vous inscrire

Nous contacter: petit@ffsu.org 01.40.64.49.00

 


Lors de la Conférence des 12,13 et 14 décembre 2012, Bernard Rivaillé était intervenu à l'occasion de l'atelier "Addictions et Drogues".

 

Retrouvez le contenu de l'intervention ici

 


A la suite des émeutes du lundi 13 mai lors du sacre du PSG, Michel Marcus était invité sur Europe 1 pour donner son avis.

Retrouvez ici l'intégralité de l'émission

C'est l'occasion également de redécouvrir la publication de l'EFUS sur la prévention de la violence dans le sport : GOAL : Preventing Violence in Sport - A guidebook for cities

 


"Le premier chapitre de l’histoire s’écrit à l’espace Fraternité d’Aubervilliers !"
 
Le livre s’est ouvert par les travaux menés les 12, 13 et 14 décembre dernier dans les villes d’Aubervilliers et de Saint-Denis par la 5ème conférence internationale du Forum européen pour la sécurité urbaine, “ Sécurité, démocratie et villes : le futur de la prévention.”L’aventure se poursuit et se déclinera toute cette année par des rencontres proposées sur le thème “la ville change, la sécurité aussi”, dont le fil conducteur sera le Manifeste. Le premier chapitre sera écrit en partenariat avec la ville d’Aubervilliers le jeudi 30 mai prochain.


Lire la suite 


En décembre dernier, les villes d’Aubervilliers et de Saint-Denis ont accueilli  la 5ème conférence internationale du Forum européen pour la sécurité urbaine, “Sécurité, démocratie et villes : le futur de la prévention.” Le FFSU propose de poursuivre les échanges sur le thème “la ville change, la sécurité aussi”, dont le fil conducteur sera le Manifeste. La rencontre est organisée en partenariat avec la ville d’Aubervilliers le jeudi 30 mai prochain. Le débat portera sur  “Police, Justice, à l’épreuve de la ville”.  L'assemblée générale sera organisée le matin, les membres du FFSU seront réunis pour le bilan des activités et les projets futurs.

Les travaux s'ouvriront avec la présentation du Manifeste d'Aubervilliers et de Saint Denis.

Pré programme

Formulaire d'inscription

Infos pratiques

 


Dans le cadre du diplôme universitaire « Sécurité et vie urbaine », organisé par l’Université Versailles-Saint-Quentin, le CESDIP et le FFSU, nous vous invitons à participer à ce premier rendez-vous autour de la « civilité urbaine ». Comprendre la production de la civilité urbaine, les formes d’appréhension des normes sociales, à travers l’école notamment, débattre autour de « l’incivilité » et partager des expériences, tels seront les objectifs de cet évènement.
Interventions : CESDIP, RATP, Délégation ministérielle chargée de la prévention et de la lutte contre les violences en milieu scolaire, Direction de Prévention et de la Protection de la ville de Paris.

Retrouvez-nous le 23 mai à partir de 18h30.

Voir le pré-programme

 


« Prévention, sécurité : une seule filière est possible ».

Dans une tribune du 3 mai 2013, Emilie Thérouin considère que agents de médiation sociale, correspondants de nuit, agents de surveillance de la voie publique, opérateurs de vidéosurveillance, agents de police municipale, responsables de services de prévention, coordonnateurs des conseils locaux de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD) pourraient se retrouver dans une seule et même filière, dont l’intérêt principal serait de prendre en compte le nécessaire travail en partenariat, les diagnostics partagés, la continuité des interventions et des évaluations communes.

C'est d'ailleurs le sens de la résolution adoptée par les élus du Forum le 30 janvier 2013.

 

Lire l'article

 

 


 

Dans l'article « Zones de sécurité prioritaires : les collectivités veulent être d’avantage associées » de La Gazette des Communes du 22 avril 2013, le Délégué Général du FFSU estime que "le partenariat Villes-Etat n'est pas satisfaisant".

Lire l'article

 


Une étude de 2009 a montré que les jeunes sont bien informés des risques associés à l’abus d’alcool et de drogue. Cependant, les chiffres montrent que les jeunes ont des comportements à risque. Ils sont influencés dans leur choix de consommation d’alcool/ drogue par leurs aînés.
L’efficacité des projets de mentorat en tant que mesure préventive est avérée. Ils valorisent les modèles positifs et l’éducation, tout en permettant aux mentors de bénéficier d’effets positifs, comme la possibilité d’être volontaire et d’avoir une contribution de qualité au sein de leur communauté.

 


Tous les ans, Brest organise les « Jeudis du Port » en été. Il s’agit d’offrir aux Brestois et aux touristes la possibilité d’assister à des spectacles de rue et des concerts, sur le port de commerce de Brest, le jeudi.

Depuis les premières éditions, la collectivité et ses partenaires sont confrontés à des problèmes liés à l’alcoolisation excessive de certains spectateurs. Des groupes de jeunes se retrouvent à 300 mètres des festivités sur une rue qui donne directement sur la mer.
Le principal objectif du projet est de mettre en œuvre différents moyens pour garantir la sécurité des personnes et éviter les troubles à l’ordre public.

 


Le 4 octobre 2012, Michel Marcus était convié au Colloque organisé dans la ville de Rennes pour faire une synthèse du panorama européen sur la question des politiques publiques adoptées pour gérer les jeunes la nuit. L'occasion pour le Forum d'en présenter le compte-rendu.

 


Les violences de rue commises par des groupes de jeunes dans l’espace public sont souvent citées par les villes européennes comme l’un de leurs problèmes de sécurité les plus importants. Dans un grand nombre de villes, ces groupes de jeunes sont responsables d’une part importante du total des comportements antisociaux, délits et violences.

Hormis le danger que représente ces groupes, dont la violence est souvent dirigée contre d’autres jeunes et bandes, leur simple présence et leur visibilité dans l’espace public génèrent souvent un sentiment d’insécurité dans la population.

Le Forum Français a été expert dans ce programme européen.

Lire la suite

 


Depuis 5 ans, la Fondation Jeunesse Feu Vert développe avec le soutien de la Ville de Paris et de l’Etat un programme d’accompagnement vers l’emploi et la formation des jeunes Parisiens engagés dans des trafics. La Mairie de Paris vous invite à une après-midi d’échange et de réflexion autour du Projet du SAFIP-Fondation Jeunesse Feu Vert le lundi 27 mai 2013 – 14h30 à 17h00.Salle de conférence de l’Hôtel de Ville. Myriam El Khomri, adjointe au Maire de Paris, chargée de la prévention et de la sécurité, ouvrira et animera ce temps de débat qui permettra de dresser le bilan de cette action, d’en livrer le « mode d’emploi » et de réfléchir collectivement aux modalités et aux difficultés d’accompagnement des jeunes concernés.

En savoir plus

 


Cet  avis intitulé « Coopérer pour une égalité éducative territoriale » s’ouvre sur un rappel et un constat : réduire les inégalités en matière éducative est un enjeu essentiel dans les zones urbaines sensibles où l’échec  scolaire et les difficultés d’insertion des jeunes sont plus importants qu’ailleurs. Pourtant, dans son rapport 2012, l’Onzus pointe les inégalités en matière d’orientation scolaire, de retard et de taux de réussite aux examens.En Zus, plus qu’ailleurs, le CNV estime nécessaire de renforcer la coordination entre l’Education nationale et la politique de la ville.
Pour cela, il préconise de mieux mobiliser le droit commun dans les quartiers populaires, éviter les effets de « substitution » entre les dispositifs, redéfinir les modes de gouvernance, améliorer les démarches évaluatives et réformer la politique de la jeunesse.

Lire la suite


Depuis maintenant 20 ans, le Forum Français pour la Sécurité Urbaine prône une politique de sécurité reposant sur le triptyque « prévention, répression, solidarité ». Estimant que la sécurité est un bien commun et que son développement repose sur des partenariats entre des acteurs qu’aucun lien hiérarchique ni habitude de travail n’obligent à collaborer, il place la participation des habitants au cœur de sa réflexion. En décembre 2012, les villes membres du réseau ont adopté le manifeste d’Aubervilliers et de Saint-Denis qui affirme que « les politiques de sécurité doivent être pensées et conçues autour des besoins individuels ou collectifs du citoyen et non pas en fonction des institutions publiques. Pour ce faire, la participation est un principe transversal d’action, permettant d’associer la société civile à toutes les étapes de la conception, de la mise en œuvre et de l’évaluation des politiques. »

 


Le Forum vous propose de remplir un court questionnaire intitulé "Mieux connaître votre ville". Celui-ci nous permettra de repérer les dispositifs de prévention et de sécurité mis en oeuvre dans vos villes et de mettre ainsi à jour les fiches ville disponibles sur le site du Forum Européen pour la Sécurité Urbaine.
Vous pourrez ainsi bénéficier d'une base de données actualisée vous permettant de prendre contact avec les villes travaillant sur les thématiques qui vous préoccupent.

Complétez le questionnaire

 


 

ZSP: faites nous part de votre expérience!

Le Ministère de l'Intérieur organisera en mai des assises des zones de sécurité prioritaires. Afin que le Forum puisse participer au mieux à cette rencontre, une connaissance de la mise en oeuvre des ZSP dans vos villes est essentielle. Nous vous proposons alors de remplir un court questionnaire qui permettra au Forum d'avoir une connaissance la plus fine possible du terrain. Faites-nous partager votre expérience!<//u>

Remplir le questionnaire

 


 

Ce module de formation porte sur la dimension historique et les enjeux politiques et sociaux de la législation sur l’immigration. Cette session s’adresse à un public plus large que les formations habituelles du Gisti et peut notamment intéresser : les élu(e)s ou agents des collectivités locales, les journalistes, le personnel des assemblées parlementaires. Ce stage ne requiert pas de connaissances juridiques particulières. Il ne nécessite pas non plus d’une expérience préalable dans le domaine du droit des étrangers.
L’objectif visé par ce module est de fournir une sorte de « culture générale » sur le droit des étrangers, nécessaire pour mieux cerner les enjeux des débats sur l’immigration et pour mieux comprendre les réalités vécues par les immigrés.

 


La nuit urbaine n’est plus seulement un espace-temps de repos. C’est un espace économique, un temps festif et de vie pour lequel aucune véritable rupture ne peut être établie avec le jour. Cette continuité du jour et de la nuit doit s‘accompagner d’une continuité des règles de vie commune. Elle doit également signifier, pour la collectivité, une continuité dans son regard sur l’espace public et dans la présence de ses services. L'originalité de la démarche se trouve aussi dans l'équipe de médiation composée, pour l'essentiel, d'agents de la collectivité volontaires et formés aux techniques de la médiation. Une réponse originale qui confère aux médiateurs une double compétence/légitimité à instaurer un dialogue avec les publics et qui offre aux services de la collectivité un regard inédit sur l'espace public nocturne.

Lire la suite

 


Le Docteur Karila, addictologue a co écrit avec Annabel Benheim, journaliste, un nouvel ouvrage grand public qui traite des addictions comportementales et des nouveaux phénomènes de dépendance qui ont émergé dans notre société. Il y apporte des éléments de sensibilisation et d'information ainsi que des clés pour s'en sortir.

Laurent Karila est membre du comité d'experts du projet européen "Safer Drinking Scenes" et est intervenu dans de nombreuses formations sur les conduites à risques au FFSU.

 


Le ministre de l’éducation nationale a créé en novembre 2012, une délégation ministérielle en charge de la lutte et de la prévention des violences en milieu scolaire composée de 10 personnes et dirigée par Éric Debarbieux.
La délégation affirme le rôle essentiel des collectivités territoriales dans la prévention et la lutte contre les violences en milieu scolaire
et plus largement pour œuvrer au bien-être des élèves, des personnels et des familles, dans le respect des compétences de chaque acteur.
la délégation souhaite donc développer et renforcer les partenariats avec les collectivités volontaires sur plusieurs aspects présentés dans la plaquette. Elle propose notamment son expertise dans le cadre des projets éducatifs existants ou des projets éducatifs territoriaux en construction.

Lire la plaquette de présentation de la délégation

 


Accompagnée par le FFSU, la ville de Montpellier a organisé cet hiver un séminaire sur la médiation afin de mobiliser l’ensemble des acteurs présents sur son territoire autour de cette thématique. Michel Marcus, délégué général du FFSU, a commenté l’évolution de la médiation en France et en Europe puis des expériences de villes, mais également de bailleurs et de transporteurs, ont été présentées. Plusieurs recommandations pour le développement de la médiation sont ressorties des échanges, nous vous proposons de les découvrir ici.

 


L’agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI) a publié le 15 février dernier, une note technique de recommandations concernant l’exploitation des dispositifs de vidéosurveillance urbaine.

Essentiellement axée sur les aspects techniques de ces dispositifs, cette note interpelle les villes équipées de tels outils. Elle est en cohérence avec les principes de la Charte éthique européenne pour une utilisation démocratique de la vidéosurveillance .
Cette note énumère des mesures de protection contre les vulnérabilités du système. Ces mesures ne préjugent nullement ni de l’utilité ni de l’efficacité de tels dispositifs de vidéoprotection dont l’usage doit se baser essentiellement sur une analyse des besoins en amont.

Lire la synthèse de la note réalisée par le Forum français

Lire la note complète

 


Prévention de la récidive : quelle implication pour les collectivités ?
Le Député Dominique Raimbourg prendra part au prochain déjeuner débat du Comité Exécutif du Forum qui se tiendra le 27 mars 2013. Il viendra échanger avec les élus sur les préconisations issues du rapport, du 23 janvier 2013, de la Mission d’information sur les moyens de lutte contre la surpopulation carcérale en tant que président de celle-ci.


Lire le rapport

 

 


Le constat de l’existence de populations « cachées » de fêtards ne fréquentant pas les établissements festifs signataires de la charte «Fêtez Clairs» a convaincu les pilotes du programme Fêtez Clairs (la Mairie de Paris et la Direction départementale de la cohésion sociale de Paris) et leurs partenaires de mettre en place un dispositif de Chill Out urbain afin d’atteindre ce public. 

lire la suite 

Le prochain Chill Out Urbain sera organisé le dimanche 17 mars de 19h à 01h,


 

La Fondation Giovanni & Francesca Falcone organise une étude européenne dans le cadre du projet “Waves of legality, waves of citizenship" subventionné par le programme “citoyenneté européenne". L'étude, soutenue par le Forum Européen pour la Sécurité Urbaine, a pour but de cerner la perception des jeunes européens concernant la criminalité organisée. Le questionnaire s'adresse à tous les citoyens européens. Les données seront recueillies dans un anonymat absolu.
Completer ce questionnaire ne vous prendra que quelques minutes.

www.wavesoflegality.eu.

 


 Le secrétariat général du Comité interministériel de prévention de la délinquance (SG-CIPD) a mis en ligne la troisième version actualisée de son "livret de prévention du maire".

Ce document propose aux acteurs locaux de la prévention de la délinquance une information actualisée sur les dispositions légales en la matière et notamment sur :
• le cadre du partenariat,
• les modalités d’échange d’informations,
• les outils et les moyens d’action du maire,
• l’appui de l’Etat.

Lire le Livret de prévention du maire

 

 


Le 4 mars 2013, l’Observatoire nationale des zones urbaines sensibles (ONZUS) a rendu public son rapport : « Dix ans de programme nationale de rénovation urbaine : bilan et perspectives ». Ce rapport analyse le lancement du programme national de rénovation urbaine (PNRU) à l’aune du contexte socio-économique de 2003, rappelle les différents objectifs assignés au programme et à l’Anru. Il questionne l’atteinte de ces objectifs et les effets des projets de rénovation urbaine sur les conditions de vie des habitants, le fonctionnement des quartiers et leur intégration aux dynamiques d’agglomération.Les recommandations du rapport éclaireront les travaux lancés cette année par le comité interministériel des villes du 19 février 2013 en vue de la contractualisation des nouveaux projets de renouvellement urbain dès 2014.

Lire le rapport de la mission d'évaluation du PNRU, vol 1

Lire le rapport de la mission d'évaluation du PNRU, vol 2

 


Construire une voie africaine des questions de sécurité urbaine.
 
Tel a été l’enjeu fondamental du Séminaire sur la sécurité communautaire organisé par le Forum ivoirien pour la sécurité urbaine les 25 et 26 Février 2013 à Abidjan. Les Forums européen et français pour la sécurité urbaine ont pris part à cette réflexion aux côtés de partenaires de conviction que sont le PNUD, UN Habitat ou encore la JICA, sur ce que serait cette voie africaine.
 
Les lignes directrices de cette voie africaine, interpelle toutes les villes africaines. D’autant plus que, s’il y a une voie africaine, elle doit se construire et prendre racine au niveau local.
 
Lire l'article


Quels sont les liens entre espaces publics et sécurité ? Comment favoriser la multiplicité d’usage des espaces ? Comment faire d’un lieu un espace public, lieu du vivre ensemble, vecteur de citoyenneté ? Comment créer une unité parmi les professionnels intervenant sur l’espace public ?

Autant de questions abordées dans ce guide et illustrées par de bonnes pratiques.

 

 


Se basant sur l’expérience qu’il a acquise dans la réalisation d’enquêtes de victimation au niveau local, le Forum a mis en place des enquêtes plus légères et moins coûteuses : les enquêtes de sécurité auprès des acteurs de proximité. Conçues pour répondre de manière opérationnelle aux préoccupations des responsables des collectivités locales, elles permettent de disposer d’indicateurs simples servant à caractériser la situation locale en matière d’insécurité, définir des objectifs, identifier des moyens, évaluer des résultats.

Lire la suite

 

 


Rejoignez le réseau de 300 collectivités locales et partagez votre expérience! Les membres du Forum Français sont membres du Forum Européen pour la Sécurité Urbaine.  Le Forum Français organise pour ses membres des groupes de travail, de l’échange de pratiques, des formations mais aussi de l’assistance technique pour l’élaboration de Stratégie Territoriale de Sécurité et de Prévention de la Délinquance, la création de services de médiation ou de police municipale par exemple. Lors de l’adhésion, le Forum vous rencontre et échange avec vous sur vos problématiques, vos enjeux et vous apporte des pistes de travail.

Adhérer au Forum Français c’est aussi participer au débat national, soutenir des prises de positions  mais aussi bénéficier de programmes européens.

 



 

Formation "Le management territorial de la sécurité", 19 & 20 mars 2013

Comment connaître son territoire et les problématiques auxquelles faire face afin d’organiser au mieux les dispositifs et actions ? Comment décliner les objectifs de la ville à l’échelon des quartiers ? Comment organiser une bonne gouvernance entre le niveau central et les quartiers ? Comment mobiliser les acteurs et créer un partenariat opérationnel à l’échelle d’un quartier ?

Le Forum vous propose deux journées de formation, lesp 19 et 20 mars, pour aborder ces questions.

Voir le programme complet

Vous inscrire

Nous contacter: petit@ffsu.org 01.40.64.49.00

 


Le jury de consensus a remis son rapport "Pour une nouvelle politique publique de prévention de la récidive" au Premier Ministre le 20 février. Sont principalement préconisés:

  • la limitation de l'incarcération et l'abandon des peines planchers et des freins aux aménagements de peine pour les récidivistes
  • Le développement des aménagements de peine et éventuellement un système de libération conditionnelle d'office
  • Le développement d'une politique interministérielle qui permette un meilleur accès au droit commun pour les personnes sous main de justice
  • La mise une place d'une nouvelle peine: la peine de probation. Le contenu de cette peine reste à définir mais le jury insiste pour qu'elle soit prononcée sans référence à la peine de prison.

 


Suite à la signatue de la Charte éthique européenne de vidéosurveillance, la ville de Toulouse a mis en place une commission des libertés publiques, groupe de travail spécial du CLSPD dont la mission est uniquement consultative.

Michel MARCUS, Délégué général du FFSU est membre de cette commission. Aprés une année de fonctionnement, la Commission a produit un bilan à la fois des demandes d'installation qui lui ont été soumises et de l'évaluation des caméras existantes sur le territoire de la ville depuis 2006. Lire le communiqué

Le Forum se félicite de l'expérience pratique que la ville de Toulouse donne à la Charte européenne de vidéosurveillance.

 


La multiplication des actes d’incivilités sur la ligne B du tramway générant un fort sentiment d’insécurité et les prises de risques, y compris à l’intérieur des rames en raison d’un état d’alcoolisation avancé, couplées à un phénomène de groupes de jeunes au sein des transports en commun a engendré une réflexion des pouvoirs publics locaux pour réguler les comportements.
Entre 21h et 24h30 une équipe de prévention mobile  appelée équipe TAF (Tendance Alternative Festive) et composée de professionnels de l’ANPAA 33 et de jeunes en service civiques formés à la prévention, va à la rencontre du public présent dans le tramway.

Lire l'article Sud Ouest, 3 avril 2013

 


Michel Marcus est intervenu lors du colloque organisé par l'Association Française de Criminologie en novembre 2012 sur "où en est la criminologie aujourd'hui" lors des colloques "Crise, Pénal et Criminologie"

voir la vidéo

Retrouvez toutes les interventions en ligne sur le site de l'Association Française de Criminologie

 


Le dernier CE a été l’occasion pour les élus du Forum de faire part à M. Blanchou, délégué interministériel à la sécurité privée, en charge des questions de polices municipales, de leur position quant aux évolutions des PM. Le débat a abordé l’ensemble des problématiques liées à ce corps et s’est particulièrement concentré sur l’élaboration d’une doctrine d’emploi. M. Blanchou est intéressé par la vision des élus sur cette question. Bien que le FFSU travaille sur cette thématique dans le cadre du groupe de travail « Ministère de l’Intérieur », les réflexions de toutes les communes sont souhaitées. Faites nous part de vos observations! Lire le résumé du déjeuner débat

 

Source photo : flickr, grl_Schuss

 


Formez-vous au Forum en 2013!

Le cycle de formation 2013 se veut au plus près des préoccupations locales et des besoins des municipalités. Notre offre de formation repose sur une réflexion commune et l’échange de bonnes pratiques menées dans l’ensemble des villes de notre réseau national et européen. Afin de mettre en perspective les dimensions juridiques, sociologiques ou encore sociétales de nos thématiques, nous faisons appel aux meilleurs universitaires et experts nationaux.

Cette année nous vous proposons 13 formations reposant sur des formats différents afin de satisfaire tous les emplois du temps. Nous aborderons les questions de management territorial, de violences de groupe et trafic, des relations entre santé mentale et sécurité ou encore de prévention urbaine et de décrochage scolaire.

Consultez le programme complet!

 


Lancement du diplôme universitaire Sécurité et vie urbaine: 16 participants!

Les 24 & 25 janvier a eu lieu la 1ère session du diplôme universitaire Sécurité et vie urbaine organisé par le FFSU, en partenariat avec l’Université Versailles-Saint Quentin. Cette première promotion rassemble 16 participants venus d’horizons professionnels et géographiques variés. Les villes de Paris, Strasbourg, Nevers, Pontault-Combault, Amiens, Le Havre, Besançon, Limoges et le SAN Sénart sont représentés au travers de policiers municipaux, de chargés de mission ou directeurs prévention de la délinquance et d’un professionnel de la rénovation urbaine.
Après cette première session revenant sur les grandes évolutions des villes et des politiques de prévention sécurité des 30 dernières années, les participants bénéficieront d’interventions d’universitaires et de professionnels sur la mesure et la compréhension de l’insécurité.

 


 

 

Le Ministère de l'Egalité des territoires et du Logement publie un guide "Sûreté de l'usager et conception urbaine" dans lequel sont exposés 9 principes à respecter, illustrés par des pratiques, pour qu'un usager se sente en sécurité dans les espaces publics.

 


La Mission interministérielle permanente d’évaluation de la politique de prévention de la délinquance a réalisé une étude "La coordination des politiques locales de prévention et de sécurité : le rôle des coordonnateurs".

Le FFSU a notamment été auditionné sur la formation des coordonnateurs et sur son rôle d'animation de réseau de villes

Lire et télécharger le rapport

 


Les villes de Blagnac (31), Mont de Marsan (40) et Valence (26) viennent de rejoindre le réseau ! Lors d’une adhésion, le FFSU organise une visite de ville afin d’échanger avec le Maire, le coordonnateur CLSPD ainsi que leurs partenaires sur les problématiques, les enjeux et les projets de la ville mais également les collaborations avec le FFSU. Rejoignez le réseau et bénéficiez des services du FFSU qui reposent sur le principe “les villes aident les villes”. Le FFSU appuie ses travaux sur des valeurs définies par et pour les villes dans un manifeste.

 


Lors du débat sur les polices municipales au Sénat du 24 janvier 2013, le Ministre de l’Intérieur a proposé qu’une filière sécurité rassemblant les policiers municipaux, les gardes champêtres et les ASVP soit créée.

Les élus du comité exécutif du FFSU proposent la création d’une filière prévention-sécurité au sein de la fonction publique territoriale, rassemblant, de manière non exhaustive, les agents de polices municipales, les agents de surveillance de la voie publique, ainsi que les coordonnateurs CLSPD/CISPD, les directeurs sécurité prévention, les ingénieurs et techniciens de la prévention des risques, les opérateurs de vidéosurveillance, les opérateurs radio, les agents locaux de médiation sociale, les correspondants de rue, ou encore, les correspondants ville - Justice. (...)

Lire la résolution


« Le futur de la prévention » était le thème de la cinquième conférence internationale à Aubervilliers et Saint-Denis après Montréal, Barcelone, Paris, Naples et Saragosse. Plus de 900 personnes, dont des représentants de 180 villes de 36 pays et 5 continents se sont réunis les 12, 13 et 14 décembre 2012.

Cette conférence s’est conclue par l’adoption d’un Manifeste qui sera complété par des recommandations concrètes issues des ateliers thématiques de la conférence. Loin d’être un compte-rendu de la conférence, ce Manifeste exprime les conclusions et des principes défendus par les participants et permet d’identifier le Forum comme une communauté de principes et de valeurs. Il est conçu pour être une source d’appui, de soutien et d’inspiration pour les collectivités locales dans la conception et promotion de leurs politiques de sécurité. Il a également vocation à porter la voix des villes, auprès des institutions nationales, européennes  et internationales.


Il y a quelques années dans l'Etat de l'Ontario, je fus amené assister à une séance de justice tout à fait singulière. Elle se déroula sous la tente d'un chef indien, selon une procédure dérogatoire à la procédure canadienne. Le shaman fit d'abord quelques pas de danse en chantant et ses pas le conduisent à tracer un cercle à partir duquel il jetait quelque poudre en l’air. Il me fut dit que cette magie avait pour but d'éloigner du cercle les esprits malfaisants et emportés susceptibles d'altérer la sagesse qui allait s'établir dans le cercle  tracé et permettre ainsi à l'esprit de justice de prendre possession de l'esprit des hommes.
Nous sommes tous des hommes de justice , empreints d'une volonté de contribuer à l'intérêt général , empreints d'un désir de favoriser l'accession de tous aux biens communs de nos démocratie que sont l'éducation, la santé, la sécurité. Cette conférence est notre cercle magique dans lequel nous sommes entrés animés d'un esprit de sagesse qui nous conduit à poser les termes et conditions du futur de la prévention.

lire la suite

 


Le comité interministériel de prévention de la délinquance publie un « guide de cadrage » pour l'emploi du FIPD en direction des jeunes afin de faciliter la mise en oeuvre des actions en direction des jeunes exposés à la délinquance.


Ce guide a été élaboré à l’issue de travaux conduits en interministériel et a été enrichi par la réflexion de quatre groupes de travail réunis par le SG-CIPD au dernier trimestre 2012 associant différents acteurs nationaux et locaux et auxquels le Forum a participé.

Il propose des recommandations pratiques, concrètes et méthodologiques en termes de partenariat et de contenu afin d’aider les acteurs locaux concourant à la prévention de la délinquance à développer des actions en direction des jeunes, éligibles à un financement au titre du FIPD.

Consulter le guide sur le site du SG-CIPD

 


 Le 17 janvier 2013, le Conseil national des villes a rendu un avis relatif à l’aide aux victimes d’actes de criminalité sur les territoires : "quelle politique publique nationale pour 2013 et 2014 ?"

 

 


Le 23 janvier 2013, la commission des Lois a autorisé la publication du rapport d’information sur les moyens de lutte contre la surpopulation carcérale, présenté par M. Dominique Raimbourg, président et rapporteur.

Lire la suite

 


Les forums français et européen sont heureux d'accueillir la ville  de Mont de Marsan (40) qui vient de rejoindre le réseau.

Rejoignez nous et bénéficiez d'un vaste réseau de savoirs, d’experts, de contacts et d’expériences mais aussi des liens et des mises en relations facilités avec plus de 300 collectivités locales à travers l’Europe!

 


Au terme d’une année de recherche participative sur « l'engagement des jeunes dans les trafics, quelle prévention ? », la Mission de prévention des toxicomanies de la Mairie de Paris, la Mission de prévention des conduites à risques du Conseil général de la Seine-Saint-Denis et le Forum Français pour la Sécurité Urbaine ont proposé une journée de débats le lundi 22 octobre 2013.

télécharger les actes

 


Le Secrétariat général à la Ville publie un guide méthodologique sur les marches exploratoires de femmes, et sur les conditions de leur mise en oeuvre et de leur réussite.
C’est dans les quartiers politique de la ville qu’ont en effet été expérimentées, en France, les premières marches exploratoires de femmes. Ces marches exploratoires consistent en des enquêtes de terrain conduites, en lien avec les instances locales concernées, par des groupes de femmes résidant dans le quartier.

Télécharger le guide sur le site du Secrétariat général à la Ville

 


La multiplication des actes d’incivilités sur la ligne B du tramway à Bordeaux générant un fort sentiment d’insécurité, particulièrement le jeudi soir en raison des nombreuses fêtes étudiantes a nécessité de développer une réponse singulière et attractive en direction du public étudiant.

Les prises de risques y compris à l’intérieur des rames en raison d’un état d’alcoolisation avancé couplé à un phénomène de groupes de jeunes au sein des transports en commun engendrent une réflexion des pouvoirs publics llocaux pour réguler les comportements.

Lire la suite


Les forums français et européen sont heureux d'accueillir les villes de Blagnac (31) et Valence (26) qui viennent de rejoindre le réseau.

Rejoignez nous et bénéficiez d'un vaste réseau de savoirs, d’experts, de contacts et d’expériences mais aussi des liens et des mises en relations facilités avec plus de 300 collectivités locales à travers l’Europe!

 


L'association Infos à gogo de Marseille remporte le Prix Prévention Délinquance 2012 pour son action de prévention de la délinquance juvénile. Celui- ci a été remis le mercredi 12 décembre 2012 dans le cadre de la conférence internationale du Forum européen pour la sécurité urbaine (Efus) intitulée "Sécurité, démocratie et villes : le futur de la prévention".

Pour plus de détails retrouvez la fiche résumée.

Le Prix a aussi distingué quatre autres finalistes : l'Association Les Héritières de demain, la Ville de Villeurbanne et établissements scolaires du second degré, l'Association Espoir cfdj pôle Melun et la ville de Païta en Nouvelle Calédonie. Le FFSU les félicite pour leur travail de qualité qui les a conduit en finale du Prix.

 


Parallèlement aux réformes des statistiques de la délinquance, le Ministère de l'Intérieur envisage la valorisation des enquêtes dites de victimation. Le Forum Français pour la Sécurité Urbaine (FFSU) salue cette volonté de réforme et souhaite s’inscrire dans la concertation annoncée par le Ministère afin de faire valoir son expérience en matière d’enquêtes de victimation et faire part de la formule moins coûteuse et plus en rapport avec les stratégies territoriales qu’il a développé : celle de l’enquête sur le sentiment d’insécurité auprès des acteurs de première ligne.

Ce type d’enquête permet, par transmission d’un questionnaire, aux acteurs de première ligne, et particulièrement ceux étant présents localement et en relation de proximité avec les habitants, de recueillir leurs inquiétudes et peurs, leur avis sur les politiques locales en matière de sécurité et de prévention de la délinquance, les composantes du sentiment d’insécurité, leur appréciation sur le territoire. En contact avec le public, ces derniers sont en position de rendre compte du sentiment d’insécurité au sein de la population du quartier dans lequel ils travaillent et de ses attentes en la matière, sans nécessiter un échantillon aussi large que les enquêtes de victimation. La réduction de l’échantillonnage, a pour corollaire un faible coût (6000€) et une rapidité d’exécution (4 mois). Elles répondent par conséquent aux exigences pratiques d’évaluation des politiques locales.

Lire l'article publié en réponse aux déclarations du Minsitre de l'Intérieur

En savoir plus sur les enquêtes auprès des acteurs de première ligne

 


Bernard Rivaillé, Maire adjoint de Lormont chargé de l'Education et de la Jeunesse, vous présente l'ouvrage La banlieue change!

Suite aux émeutes de 2005, les élus du Conseil Général de la Gironde ont souhaité faire le point sur l'origine de ces troubles. Pour cela, ils ont organisé une quinzaine de conférences-débats ainsi qu'une étude de terrain type recherche-action. L’ouvrage compile une partie de ces deux séquences et repose sur l’hypothèse que la question sociale seule ne permet plus de rendre compte de nos jours des logiques de formation des problèmes urbains.

Les chercheurs rassemblés dans cet ouvrage proposent de dénouer les fils des différentes problématiques en cause en les passant au crible de recherches et de réflexions ciblées, antérieures ou postérieures à cette étude : l’analyse des inégalités, leur expression subjective dans une palette étendue de sentiment d’injustice, le sens et le rôle de la mobilisation des identités raciales ou ethniques…

Lire la présentation de l'ouvrage

Le Stade de France a été le lieu central de la conférence internationale « Sécurité, Démocratie et Villes : Le futur de la prévention », organisée par l’Efus en partenariat avec les villes d’Aubervilliers et de Saint-Denis, du 12 au 14 décembre 2012. Le Stade de France a accueilli notamment les sessions d’ouverture et de clôture. Cette conférence interdisciplinaire était dédiée à l’échange de pratiques, d’expériences et de savoirs sur la prévention de la criminalité en Europe et dans le monde.

Le FFSU a organisé l'atelier "Addictions et Drogues" et contribué aux différents ateliers thématiques et séances plénières.

Pour plus d’informations sur la conférence, cliquez ici.

 

 


La délinquance des mineurs a été l’un des thèmes abordés lors de la prochaine conférence internationale organisée par le Forum européen pour la Sécurité urbaine (Efus) et intitulée « Sécurité, démocratie et villes : le futur de la prévention ». Celle-ci,qui  s'est tenue entre les villes d’Aubervilliers et de Saint-Denis les 12, 13 et 14 décembre dernier, a invité les élus locaux à se concerter dans le but de trouver des solutions communes face à ce problème.

Ces adolescents mineurs commettent beaucoup de délits; on le devine en France, on le sait dans la plupart des pays européens où des études dignes de ce nom existent.

 


En rapport avec les élus et les services, la mission démocratie locale détermine une liste de mandats de travail. Les conseillers d'habitants choisissent par vote leur sujet. En lien avec les problématiques actuelles des habitants et des débats au sein de la municipalité, un mandat de travail proposait une réflexion sur la place et le rôle du citoyen dans la sécurité publique permettant à la fois de clarifier les rôles de chacun dans la sécurité publique et de faire des propositions d'actions.

 

Lire la fiche de pratique

 


Le plan national de prévention de la délinquance et d’aide aux victimes 2010-2012 arrive à échéance. Afin de préparer la nouvelle stratégie nationale en la matière, le Secrétariat général du Comité Interministériel de Prévention de la Délinquance organise six groupes de travail auxquels sont associés des maires et des praticiens de la prévention. Réseau d’élus, le Forum a été invité à participer aux échanges et vous présente les premières pistes de travail évoquées.

 


Par Docteur Patrick Padovani, maire adjoint en charge de la mission Sida et Toxicomanies, Ville de Marseille

Du 12 au 14 décembre dernier, le Forum européen pour la sécurité urbaine s'est joint aux villes d’Aubervilliers et de Saint-Denis pour organiser une conférence internationale intitulée « Sécurité, démocratie et villes : le futur de la prévention ». Cette initiative englobe de nombreux sujets parmi lesquels la prévention de l’usage excessif des substances pscho-actives. (...) L’usage de ces produits peut certes être raisonné, mais c’est bien l’excès qui nous préoccupe : la démesure dans l’usage, le dépassement des capacités de la personne à faire un usage raisonnable peuvent constituer une mise en péril tant pour les individus que pour les groupes concernés.

 


Diplôme universitaire 2013 "Sécurité et vie urbaine"

Le Forum et l’Université Versailles- Saint-Quentin en Yvelines vous proposent un diplôme universitaire “Sécurité et Vie Urbaine” qui débutera en janvier 2013. Il s'adresse aux professionnels des villes qui cherchent à acquérir un haut niveau d'expertise en matière de politiques de sécurité et prévention de la délinquance. Les enseignements, délivrés par des professionnels et des chercheurs du CESDIP (centre de recherches socilogiques sur le droit et les institutions pénales), porteront sur:

- La ville, la sécurité : passé, présent et perspectives

- L’insécurité des villes : la comprendre, la mesurer

- Les polices dans les villes

- Sécurité et justice

- La sécurité, les citoyens et le développement durable

- Nouvelles technologies : sécurité et libertés

- Le management de la prévention et de la sécurité

Voir le programme

Téléchargez le dossier d'inscription

 


Le FFSU a organisé l’atelier « addictions et drogues" autour des "collectivités territoriales et la réduction des risques au quotidien"

L’atelier traitait du niveau international, de la défense et de l’illustration d’une politique de réduction des risques en s’appuyant sur les salles de consommation médicalisée qui, si on sort du débat idéologique, permettent d’aborder toutes les thématiques de travail et de réflexion sur les drogues que les Forums abordent : la sécurité, l’espace public, le soin, la réduction des risques,  l’insertion, la participation des habitants et des usagers ainsi que l’évaluation. Les salles de consommation supervisée ont été le fil rouge de ce débat traitant de la réduction des risques au quotidien et des problématiques liées aux drogues sur un territoire.

Les intervenants

 


Michel Marcus a été interviewé par la Gazette des Communes le 8 novembre 2012 sur la circulaire pour l’emploi des crédits du Fonds interministériel de prévention de la délinquance 2013, publiée le 31 octobre 2012.  Commentant ce texte, il regrette la territorialisation proposée, souligne les questions posées par la mise en place des zones de sécurité prioritaires et salue la mise en avant de la médiation. Il propose également la mise en place d’une d’une politique nationale de prévention de la délinquance, interministérielle, qui serait rattachée au premier ministre et imagine un Observatoire national de la prévention et de la sécurité  ayant vocation à évaluer la politique nationale, intégrant les élus locaux et la société civile.

 


Lors de six séances rythmées de rencontres et de visite, le conseil des habitants d'Amiens sud s'est penché sur la place et le rôle du citoyen dans la sécurité publique. Tirés au sort, les membres du conseil ont été sollicités pour apporter leurs remarques sur l’avant-projet de Guide de la sécurité à Amiens, désormais publié.

Ce conseil d'habitants a remis un avis citoyen sur les questions de prévention de la délinquance, de police municipale, de police nationale et de vidéosurveillance. Parmi les propositions: le lien social comme remède à l'insécurité... Pour lire l'ensemble des analyses et propositions, cliquez ici.

 


Le 4 décembre prochain auront lieu les rencontres de l'Observatoire de la jeunesse et des politiques de jeunesse, "Les inégalités entre jeunes sur fond de crise", à l'occasion de la parution de son premier rapport.

Consultez le programme de la journée qui se déroulera au Conseil économique, social et environnemental (Palais d’Iéna, 9 place d’Iéna, Paris 16e).

Pour plus d'informations : cliquez ici

Inscription avant le 23 novembre

 


Intitulé GOAL : prévention de la violence dans le sport – Guide pour les villes, ce livre a été rédigé par Radim Bures et Manuel Comeron en collaboration avec l’Efus. Son objectif est de fournir aux villes des informations et recommandations pratiques afin de leur permettre de gérer les grandes manifestations sportives -de football notamment- qui se déroulent sur leur territoire en garantissant une sécurité et une sûreté optimales. Parmi les thèmes abordés : comment construire une relations positive avec les clubs de fans, comment assurer la fluidité des transports, comment construire un partenariat fructueux avec les organisateurs, ou encore comment collaborer avec les forces de l’ordre et les services d’urgence.

Lire la suite

 


De mars 2011 à janvier 2012, six séances d’ateliers intitulés « Engagement des jeunes dans les trafics, quelle prévention ? » ont été proposées à deux groupes de professionnels en lien avec des jeunes de différentes classes d’âge inscrits dans les « débrouilles de rue ». Le premier réunissait des acteurs du 19 e arrondissement de Paris ; le second, des acteurs de Seine Saint-Denis et de Paris. Portée par la Mission de prévention des toxicomanies de la Ville de Paris, la Mission de prévention des conduites à risques du Conseil général de la Seine-Saint-Denis, les Directions de la cohésion sociale des deux départements et le Forum Français pour la Sécurité Urbaine, la démarche a impliqué des éducateurs spécialisés, des assistants sociaux, des animateurs socioculturels, des conseillers en insertion sociale et professionnelle, des enseignants, des médiateurs sociaux, des psychologues…

lire la synthèse

 


<//font>

Le projet “Safer Drinking Scenes” initié en janvier 2011 continue jusqu’en mai 2013. L’objectif est de collecter et d’échanger des connaissances et savoir-faire dans les villes européennes sur les manières de prévenir la consommation excessive d’alcool par les jeunes sur l’espace public.

L’Efus et le FFSU présentent régulièrement des expériences et les premières conclusions issues du projet au cours de conférences et séminaires en France par exemple "Quelles approches pour prévenir la consommation excessive d’alcool chez les jeunes ? "organisé par le CRIPS. Le CRIPS a sollicité une intervention de Mark Burton Page, chef de projet au Forum Européen pour la Sécurité Urbaine pour évoquer le programme Safer Drinking Scenes  et notamment l'approche de Kingston Upon Thames (RU) membre du projet.

écouter l'intervention

le site web dédié au projet : sds-project.eu

 


Par Régine Souche

Maire Adjoint pour l'égalité des droits & devoirs et à la tranquillité publique, ville de Montpellier
Membre du comité exécutif du Forum Français pour la Sécurité Urbaine

Le Forum européen pour la sécurité urbaine (Efus) s’est associé avec les villes d’Aubervilliers et Saint-Denis pour organiser la conférence « Sécurité, villes et démocratie : le futur de la prévention », du 12 au 14 décembre dernier. La conférence a abordé dans le cadre d'un atelier la question du « Soutien à la parentalité », ce qui est une chance pour nous, élus et parents, de nous demander quel rôle peut jouer la parentalité et l’éducation dans le cadre de la prévention de la délinquance.

 


Par Jean-Pierre Havrin,

Maire adjoint chargé de la prévention et de la sécurité, Ville de Toulouse
Membre du comité exécutif des Forums Français et Européens pour la Sécurité Urbaine

Le Forum européen pour la sécurité urbaine (Efus) a organisé du 12 au 14 décembre dernier une conférence sur le thème « Sécurité, Démocratie et villes : le futur de la prévention ». Cette conférence, qui s'est tenue à Aubervilliers et Saint-Denis, a été l’occasion pour tous les membres d’imaginer ce que sera le futur de la vidéosurveillance. En effet, un atelier intitulé «Technologies de sécurité et de prévention» a permis de se pencher sur cette question.

 


Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance, Ville de Marseille 10 octobre 2012

Réunis en conseil restreint, les membres du CLSPD ont évoqué la stratégie anti-violence intégrée (SAVIE) dans l'habitat social. Cette action vise deux objectifs : préserver la tranquillité et éviter une dégradation de la situation dans certains quartiers et regagner la maîtrise de certains territoires sur le patrimoine le plus sensible.
Porté par l'association régionale des HLM, ce projet bénéficie d'une mission d'accompagnement du Forum Français pour la Sécurité Urbaine, soutenu par l'Observatoire régional de la délinquance et des risques sociaux dirigé par Laurent Mucchielli.

Lire la suite

 


Crédits image : COERLUT

On se rappelle aisément de la gifle administrée par François Bayrou en 2002 à un jeune garçon qu'il avait surpris en train de lui faire les poches et qu'il avait qualifié à l'époque de "geste de père de famille" sans gravité. Au delà de l'engouement médiatique suscité à l'époque, aucune plainte n'avait été déposée par la famille du garçon.

Pourtant, il n'en n'est pas toujours de même. Pour preuve, cette récente affaire judiciaire qui a vu la condamnation en première instance d'un maire d'une petite commune du Nord pour avoir administré une gifle à un adolescent suite à une altercation qui avait eu lieu en août 2010. La cour d'appel de Douai, par un jugement en date du 10 octobre 2012, a infirmé cette décision et prononcé la relaxe du maire.

Consultez le jugement rendu par la Cour d'appel de Douai.

 


Les évolutions de la vie sociale et professionnelle ont engendré l'apparition de nouvelles problématiques en matière d'enfance et de parentalité. Le rapport produit par le Centre d'Analyse Stratégique tente de dresser un portrait du soutien à la parentalité en France et dans le monde mais également de promouvoir et partager une cinquantaine de "bonnes pratiques" déjà mises en place.

Pour un éclairage rapide, lisez la note d'analyse n°277.

Pour en savoir plus...

 


Les élus du comité exécutif du Forum Français pour la Sécurité Urbaine ont reçu Monsieur Claude Baland, Directeur Général de la Police Nationale, lors de leur comité exécutif du 19 septembre. Ont notamment été abordé la création des zones de sécurité prioritaires, la philosophie d'action de la police nationale et la question des effectifs

Lire le résumé de l'intervention de Monsieur Baland

 


Les élus du comité exécutif du Forum Français pour la Sécurité Urbaine ont pris acte de la circulaire du 30 juillet 2012 instituant les zones de sécurité prioritaires.

Ils saluent l’esprit du dispositif qui marque le retour de l’Etat, la mise en avant de méthodes de travail partenariales, le renforcement des effectifs là où la criminalité est structurellement ancrée,  ou encore l’évaluation. Il apparaît néanmoins que ces zones de sécurité prioritaires restent encore floues. Les membres du comité exécutif du FFSU souhaitent contribuer à la démarche engagée par le ministère de l’Intérieur.

La sécurité ne doit pas être uniquement l’affaire de l’Etat, mais elle s’inscrit dans une gouvernance locale où les collectivités participent activement.
Les élus du comité exécutif estiment alors que les villes et/ou les intercommunalités doivent être les pivots des ZSP, en co-pilotant avec les préfets la cellule de coordination opérationnelle du partenariat, évoquée dans la circulaire. (...)

 


Comité exécutif FFSU, 19 septembre 2012

Le 19 septembre 2012, le Comité exécutif du Forum s'est réuni pour élire les membres de son bureau et faire le point sur les grands dossiers comme les rencontres avec les ministres ou les zones de sécurité prioritaires. A ce sujet, le CE a eu l'honneur de recevoir la visite de Monsieur Baland, Directeur Général de la Police Nationale.

La présidence du Forum reste assurée par Saint-Herblain tandis que les nouveaux vice-présidents sont les villes du Havre, de Poitiers, d’Amiens et de Talence.

Voir la liste complète des membres du comité exécutif

Lire le compte-rendu du CE

 


La Prévention de la délinquance et de la Récidive est un enjeu majeur pour la société et la Justice. Christiane Taubira, Ministre de la Justice, en a fait une de ses priorités.
Le 18 septembre dernier,  le Forum a participé à l’installation du Comité d’Organisation de la Conférence de Consensus de Prévention de la Récidive.
La Garde des Sceaux a choisi la méthode de la Conférence de Consensus pour établir les connaissances et outils réfléchis avec rigueur et pragmatisme, dans l’objectif d’éclairer les choix politiques et construire des réponses adaptées et précises. Ceci est un vrai  pari sur l’intelligence collective.

Pour en savoir plus

 


L'Institut d'Aménagement et d'Urbanisme d'Ile de France s'est depuis longtemps investit dans l'étude de la sécurité et de la prévention. Il s'agit ici d'évoquer un important travail de recherche réalisé par Tanguy Le Goff avec l'appui de Virginie Malochet et de Tiphaine Jagu pour l'IAU. L'étude a été publiée en septembre 2011 mais une note rapide publiée le mois dernier vient nous rappeller de manière opportune l'importance et la profondeur de cette étude.

En savoir plus...

 


Activité de nos partenaires, Note d’orientations du Conseil National des Villes du 13 septembre 2012

Dans une note d’orientations du 13 septembre 2012, le Conseil national des villes présente ses principales analyses et propositions relatives aux sujets de la sécurité, de la prévention, du traitement de la délinquance et de l’aide aux victimes.

Cette note d’orientations sera présentée au ministre de l’Intérieur le 25 septembre 2012 puis débattue dans le cadre de la Conférence avec les parlementaires organisée le 17 octobre 2012 par le CNV à l’Assemblée nationale. Le FFSU a été convié par le CNV à y participer.

Lire la note

 


Création de nouvelles zones de sécurité prioritaires

Une circulaire publiée le 30 juillet 2012 définit le fonctionnement des futures zones de sécurité prioritaires. Selon la circulaire, ces ZSP « correspondent à des territoires ciblés dans lesquels des actes de délinquance ou d’incivilités sont structurellement enracinés ». Deux structures locales seront créées pour assurer « un pilotage au niveau le plus fin » : une « cellule de coordination opérationnelle des forces de sécurité intérieure », et une « cellule de coordination opérationnelle du partenariat ».

Vous pouvez consulter la circulaire ici, et la liste des futures zones de sécurité prioritaires ici.

 


Par Paul Quin, Maire adjoint de Mulhouse délégué à la sécurité

Le Forum européen pour la sécurité urbaine (Efus) a organisé du 12 au 14 décembre dernier la conférence « Sécurité, Démocratie et Villes : le futur de la prévention », en partenariat avec les villes d’Aubervilliers et de Saint-Denis.

Les villes sont aujourd’hui confrontées à de nombreux phénomènes de violence, d’insécurité réelle ou subjective et d’autres situations conflictuelles. Ces situations sont souvent à la source de malentendus, de peurs, de violences, de replis sur soi mais aussi de perte de confiance dans les institutions et dans leur capacité à apporter des réponses (...)

 



Par Gilbert-Luc Devinaz, Adjoint au maire de Villeurbanne délégué à la prévention - médiation - sécurité, délégué au Sport


Les 12, 13 et 14 décembre dernier s'est tenue la conférence « Sécurité, Démocratie et Villes : le futur de la prévention », organisée par le Forum Européen pour la Sécurité Urbaine (Efus) en partenariat avec les villes d’Aubervilliers et de Saint-Denis. Une occasion pour nous, citoyens, de nous demander dans quelle mesure notre implication peut jouer un rôle en matière de lutte contre l’insécurité.
Ces deux dernières décennies ont vu un nombre croissant d’acteurs, des habitants, des associations locales, des organisations de volontaires, de plus en plus engagées dans des formes diverses de participation (...)

 


La Ville des Ulis est en pleine mutation urbaine. Pour autant, on constate une augmentation de l’implication des mineurs dans les faits de délinquance, des regroupements fréquents sur l’espace public, des nuisances sonores, et le poids des incivilités au quotidien.
En 2009, la Ville a décidé d'étudier la faisabilité d'un dispositif de médiation nocturne.

Les Ulis sont membres du FFSU depuis 2006.

Lire la suite


Le Forum est heureux d'accueillir des nouveaux adhérents. La Communauté d'agglomération du Pays Martegal, Saint-Orens de Gameville, Nevers, la Charité sur Loire viennent de nous rejoindre!

Consulter la liste de nos adhérents et les fiches villes du réseau.

 


Du 12 au 14 décembre dernier s'est tenue la conférence « Sécurité, Démocratie et villes : le futur de la prévention », organisée par le Forum européen pour la sécurité urbaine (Efus) en partenariat avec les villes d’Aubervilliers et de Saint-Denis. A cette occasion, nous avons eu l’opportunité de débattre sur l’approche politique  à adopter en matière de prévention de l’alcoolisation excessive des jeunes sur l’espace public. Si la fête est légitime, elle comporte certains risques de consommation de produits, de recherche d’ivresse et des difficultés de cohabitation de deux mondes (celui de la nuit et celui des habitants)...

Lire la suite

 


Publication du FFSU "20 ans déjà!", juin 2012

Avec quelques semaines d'avance, nous avons profité de l'occasion offerte par le colloque et l'AG pour célébrer les 20 ans du FFSU! La publication "20 ans déjà!" dans laquelle se mêlent témoignages, textes de Michel Marcus et photos permet de  revisiter l'histoire du FFSU.  Au cours de ces 20 ans, le Forum a su accompagner, voir impulser de nombreux changements, certains évènements de l’histoire de la sécurité ne peuvent ainsi être évoqués sans mentionner l’apport du Forum dans leur élaboration ou leur évolution. 

Téléchargez la publication "20 ans déjà!" ou commandez la publication en cliquant ici!

 


 

Un code de déontologie pour les acteurs privés de la sécurité

L’article L. 632-1 du code de la sécurité intérieure prévoit que le Conseil national des activités privées de sécurité « prépare un code de déontologie de la profession approuvé par décret en Conseil d’Etat ». Il définit les devoirs des entreprises, dirigeants et salariés entrant dans son champ d’application et les devoirs propres à la profession libérale de recherches privées et à l’activité cynophile.

Lire le décret publié sur le Journal officiel

 


Légère baisse du nombre de mineurs mis en cause selon l’ONDRP

Le rapport de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) de juillet 2012 indique qu'en 2011, 1 172 547 personnes ont été mises en cause pour des crimes et délits non routiers. Cela représente une baisse de 2,7 % par rapport à 2009, chiffre qualifié «d'intermédiaire» par l'Observatoire.

Lire le rapport


37 recommandations pour mieux prévenir la délinquance dans le logement social

La mission permanente d’évaluation de la politique de prévention de la délinquance a mis en ligne à la mi-juillet 2012 un rapport daté de mai sur la prévention de la délinquance et la gestion du parc social de l’habitat. Ce document formule 37 recommandations, s’adressant à l’ensemble des acteurs du logement social et de la sécurité. Elles préconisent entre autres de :
• Travailler au positionnement et à l’appui des personnels de proximité
• Identifier des référents chez les partenaires des bailleurs sociaux
• Mieux enregistrer, comptabiliser, évaluer les faits portant atteinte aux biens et à la sécurité des personnes
• Associer les bailleurs sociaux à l’ensemble des dispositifs partenariaux

Lire le rapport

 


Le FFSU mène actuellement une réflexion sur la prévention spécialisée, avec le CNLAPS, en vue d'élaborer un bréviaire à destination des villes. Bernard Rivaillé, maire adjoint de Lormont, pilote cette démarche pour le comité exécutif.

A la croisée des chemins entre Jeunesse / Emploi / Politique de la ville et Prévention de la Délinquance, les villes partagent avec la prévention spécialisée des actions, des publics, des territoires avec parfois des incompréhensions, des conflits, des querelles de publics ou de dispositifs ;  parfois aussi les villes mènent des actions partenariales, et partagent des informations sensibles voire organisent de l’échange d’information sur des situations individuelles.

lire la note

 

 


C’est le thème de la deuxième Journée d’études de Observatoire Régional de la Délinquance et des Contextes Sociaux (ORDCS), qui s'est tenue le 29 juin, à la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme, à Aix-en-Provence.

 

Marseille et la région PACA font la Une des médias de façon quasi quotidienne. Marseille « capitale du crime »... Marseille, « le nouveau Chicago »... Partout l’on y dépeint une violence supposée omniprésente et caractéristique d’une certaine «méditerranéité ». Alors, fantasmes ou réalités ?

 


La grande conférence qui se tiendra du 12 au 14 décembre prochain dans nos villes d’Aubervilliers et de Saint-Denis aura pour thème le Futur de la prévention. Ce choix n'est pas neutre, c’est celui du Forum dans une époque où certains ne juraient que par la croyance absolue dans des dispositifs sécuritaires.


Pourtant, quelles que soient les couleurs politiques de nos villes, quelles que soient nos cultures, quels que soient nos pays, nous, élus, savons qu'il vaut mieux prévenir que guérir.

 


Créé par Gilbert Bonnemaison, député maire d'Epinay sur Seine, en 1992, le Forum Français pour la Sécurité Urbaine a fêté ses 20 ans à l'occasion de l’assemblée générale de juin 2012. Au cours de ces 20 ans, les politiques de prévention et de sécurité ont continuellement évolué et le Forum a su accompagner, voir impulser de nombreux changements. Cet anniversaire a été l’occasion de redécouvrir l'histoire de la sécurité en France à la lumière de l'histoire du Forum.

 


Le 16 mai dernier, la ville de Villiers-le-Bel accueillait les membres du comité exécutif du Forum Français pour la Sécurité Urbaine. Monsieur le Maire, Didier Vaillant, a présenté la stratégie territoriale de sécurité et de prévention de la délinquance de la ville élaborée avec le Forum. Les membres du CE ont ensuite bénéficié d'une visite du quartier des Carreaux, en cours de rénovation urbaine.

La ville de Villiers-le-Bel a également été le choix symbolique du nouveau Ministre délégué à la Ville, François Lamy, pour sa première visite de terrain.

 


Baromètre de l'insécurité

Tous ceux qui participent à l’administration et à la gestion de la ville sont confrontés aux problèmes d’insécurité, de tranquillité, de nuisances. Qu’ils participent directement aux actions de réduction de l’insécurité ou qu’ils en soient les témoins, leur  engagement de professionnels, d’acteurs de la vie urbaine font de leur opinion le reflet de l’évolution  de l’insécurité et du succès des actions. Les acteurs de première ligne sont ainsi interrogés sur la sécurité, le sentiment d’insécurité et les préoccupations locales. A partir de leurs réponses à un questionnaire stabilisé, un baromètre de la tranquillité dans la ville donne aux décideurs la mesure de  leur politique et permet ainsi de dissocier sentiment d’insécurité et délinquance.
Un exercice à faire au moins une fois par an et à renouveler chaque année !
Les questions sont dépouillées par un institut de sondage et analysées par un de nos experts, spécialiste statisticien et administrateur INSEE.

contact: Marilyn Woirret, woirret@ffsu.org

 

 


Dans le monde entier, de nombreuses initiatives témoignent de la capacité des populations à agir sur le terrain du droit en vue d’accéder au mode de vie auquel elles aspirent. Mobilisations collectives, sensibilisation et formation des populations au droit, luttes juridiques et judiciaires, mode de règlement alternatif des conflits… autant de démarches qui permettent aux citoyens de devenir des acteurs de droit à part entière.

C’est autour de ces pratiques que l’association Juristes-Solidarités et le Laboratoire d’Anthropologie Juridique de Paris ont mené de 2009 à 2011 un projet de recherche, dans le cadre du dispositif « Partenariats Institutions-Citoyens pour la Recherche et l’Innovation » soutenu par la Région Ile-de-France.

 


"Un soir , dans les hauts du 20 eme arrondissement à Paris. Ce ne sont pas les hauts de Hurlevent, mais plutôt ceux des plaintes de citoyens excédés par des groupes de jeunes « tenant » les murs , la nuit, avec  consommations de produits, d’alcool. Cris, colères, injures, peurs et ressentiments ; tout pour faire mal, tout pour souhaiter la violence. Recherche vain du dialogue , adresses rageuses aux Autorités, et puis mobilisation pour essayer de dialoguer avec les jeunes..."

Lire la suite

 


En France, le nombre de personnes déclarant consommer de la cocaïne au moins une fois dans l’année est d’environ 400 000 individus, ce qui fait de cette substance la deuxième drogue illicite en termes d’usage (derrière le cannabis). Au-delà de ce rang, la place de la cocaïne a indéniablement changé au cours des 15 dernières années, rendant cette drogue incontournable dans le paysage des substances illicites et son observation indispensable.
Afin de dresser un état des lieux relatif à la place actuelle de ce produit en France, l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) propose cette monographie. Cette synthèse est le résultat d’un travail collectif mené par les équipes et les spécialistes proches de l’OFDT qui rassemble l’ensemble des données les plus récentes sur la question.

Télécharger le rapport

 


Le terrorisme est une réalité dans de nombreux pays européens et un grand nombre de villes européennes sont confrontées à une menace continue. Il constitue une menace sérieuse à la sécurité et aux valeurs des États démocratiques et aux droits et libertés dont jouissent les citoyens. Alors que les idéologies communistes s'effondraient et que les pays européens aboutissaient à une égalité en matière de développement des droits de l'homme et des formes d'expression de la démocratie, le terrorisme est devenu une catégorie de crime à part entière, qui ne comporte aucune justification quelles que soient les circonstances.
En tentant d'exploiter les inégalités sociales et culturelles qui existent au sein des sociétés, le terrorisme risque de provoquer des réponses favorisant les actions discriminatoires et d'encourager des attitudes racistes ou agressives. Les actes de terrorisme entraînent des effets négatifs à long terme pour les villes et des coûts sociaux élevés, non seulement du point de vue financier, mais également psychologique, en raison des traumatismes individuels subis par les victimes et de l'expérience générale des habitants confrontés aux périls du terrorisme.

 


Le FFSU vous invite à lire une note rédigée par notre partenaire, le Cabinet Milon & Associés sur l'information du maire.

La « prévention de la délinquance » au sein des collectivités s’organise grâce à la collaboration de tous les acteurs locaux. Parmi eux, le Maire joue un rôle important à la fois comme élu local, comme représentant de l’Etat dans la commue et comme officier de police judiciaire. C’est pourquoi, les textes le rendent destinataires de nombreuses informations détenues par les autorités publiques administratives et judiciaires. Suivi éducatif (I), suivi des familles (II), concertation dans les Conseils Locaux de Prévention de la Délinquance (III), suivi des infractions (IV), autant de domaines dans lesquels la transmission de l’information au Maire est désormais organisée, afin que les collectivités soient réactives et efficaces dans la lutte préventive contre la délinquance.

 

lire la suite

 


Michel Marcus a été interviewé, en février 2012, par Atlantico, au sujet de la création d'une mission interministérielle pour lutter contre les bandes.

lire l'interview

Le FFSU rappelle les travaux menés sur le sujet en 2006 et publiés "Les phénomènes de bandes en France". Le FFSU est également expert sur un programme européen EU-RECO Street violence

 


“Les délégués de quartier : acteurs de la tranquillité publique”

Parce que les délégués de quartier sont de véritables relais entre une ville et ses habitants, le délégué de quartier est un des interlocuteurs de proximité auprès des habitants face à leurs préoccupations ou demandes de sécurité. En connaissant les enjeux des politiques de tranquillité publique, sa mission de démocratie de proximité sera facilitée pour débattre avec les habitants des projets et des actions de la ville en matière de politique locale de sécurité.Le FFSU propose une formation sur site, le soir, aux délégués de quartier qui permet de connaître les fondamentaux des politiques de sécurité et de tranquillité publiques.

 


“Accompagnement à la prise de fonction des médiateurs ou des correspondants de nuit”

Répartis sur 6 mois, ces 10 jours de formation dont 8 au FFSU et 2 jours sur site sont dédiés aux cadres en charge de la conception et de la mise en oeuvre de dispositifs de médiation sociale. Ils alternent connaissances théoriques, travaux de groupe, ateliers à effectifs restreints, et suivi individualisé de l’élaboration d’un projet de service depuis l’étude de faisabilité jusqu’a sa formalisation

Formation agents de médiation

Formation encadrement médiation 


Pendant 6 mois, le Forum Français pour la Sécurité Urbaine a accompagné la ville de Villiers le Bel (95) qui souhaitait se doter d’une stratégie territoriale de sécurité et de prévention de la délinquance durable. La réflexion autour de cette démarche novatrice a pris naissance à partir d’un document évident mais indispensable : le Diagnostic local de sécurité soutenu par une enquête auprès des acteurs de première ligne. La dynamique d'accompagnement a permis de réunir les acteurs du CLSPD en séminaires de travail afin de déterminer avec eux les priorités d'actions.

Le document "Stratégie" est considéré comme  innovant tant pour la ville que pour les travaux doctrinaux du FFSU. 

Lire la suite

 


« Les élus et la stratégie locale de sécurité et de prévention de la délinquance »

Une formation de quatre heures, sur place, à destination des élus.

Fort de son expérience d’accompagnement à l’élaboration de stratégies locales de sécurité le Forum français pour la sécurité urbaine propose aux villes des séances de formation courtes sur la méthode à suivre pour élaborer de telles stratégies. Cette formation aura lieu sur place, avec un chargé de mission du Forum et un élu de notre réseau, permettant de répondre aux questions les plus concrètes. Etat du droit, Agenda 21, développement d’outils stratégiques, pièges à éviter, une formation incontournable pour des élus soucieux de mettre en place une stratégie locale de sécurité et de prévention de la délinquance, pérenne, efficace et surtout adaptée à leur ville.

 


Séminaire des coordonnateurs & chefs de projets CUCS, seconde promotion

Les inscriptions pour la seconde promotion du séminaire de formation sont ouvertes. Cette formation est destinée aux coordonnateurs Prévention / Sécurité et aux chefs de projets CUCS . Contactez nous!

Cette formation de 10 jours sera l'occasion d'échanger avec des experts, d'acquérir une méthodologie et de prendre connaissance des outils indispensables à la mise en place de Stratégies Territoriales de Sécurité et de Prévention de la Délinquance en confrontant leurs pratiques à d’autres expériences françaises et européennes. Les participants pourront se doter de repères théoriques, pour analyser la scène locale, et d’outils méthodologiques, pour construire une stratégie territoriale adaptée et ainsi consolider leur légitimité dans l’exercice de leur fonction.

Plaquette de présentation

Bulletin d'inscription ou inscription en ligne

 


En adhérant au FFSU, les collectivités bénéficient d'un ensemble de services et de l'expertise des membres du réseau sur les politiques nationales et leur application au niveau local. A l'offre de formation et d'accompagnement, le FFSU met à disposition de ses membres des outils et des servives concrets permettant de vrais soutiens et un gain de temps important pour leur organisation locale.


Le FFSU informe du lancement du site internet de la fédération Addiction. La fédération Addiction est un partenaire actif des Forums Français et Européen pour la Sécurité Urbaine et a participé à de nombreux travaux sur les drogues tels que le programme Democracy Cities and Drugs II.

N'hésitez pas à consulter le site!


La plupart des grandes villes européennes sont confrontées au phénomène de la violence des groupes de jeunes. Souvent, ces gangs de rue sont responsables d’une grande partie des délits commis dans la ville et leur présence génère un sentiment d’insécurité parmi la population. Mais les jeunes qui font partie de ces groupes sont eux-mêmes souvent victimes de violence, beaucoup plus que le reste de la population. Par ailleurs, cette violence de rue qui avait longtemps été le fait de certains quartiers défavorisés ou périphériques s’étend aujourd’hui à d’autres zones des villes.

Pour répondre à cette violence spécifique, de nombreuses villes ont commencé à mettre en place des programmes de prévention. Mais ces expériences, ces politiques et pratiques locales, ainsi que les études académiques sur le sujet sont encore peu connues. Il existe un savoir-faire dans ce domaine qui semble actuellement sous-exploité, parce que morcelé et peu diffusé. Le projet « EU RECO STREET VIOLENCE », qui a reçu le soutien de la Commission européenne dans le cadre du programme Daphné III, vise à réunir les connaissances sur ce sujet et à les rendre accessibles aux praticiens, décideurs politiques et chercheurs.

 

En savoir plus sur le projet

 


Pour la deuxième année consécutive, le Conseil national des villes a lancé un sondage national auprès des coordonnateurs de Conseils locaux ou intercommunaux de sécurité et de prévention de la délinquance. Comme l'année dernière le sondage revient sur les difficultés d'articulation entre les niveaux national, départemental et local, la question du financement des actions de prévention ou encore les évolutions en matière de consolidation du rôle des coordonnateurs prévention/sécurité.

 

Retrouvez les résultats du sondage.

 


L’implication des élus locaux en charge de l’insertion offre une voie particulièrement intéressante pour créer un environnement territorial favorable à l’impulsion et à la mise en oeuvre de programmes d’insertion par l’emploi des usagers de drogues.

Le FFSU invite ses membres à prendre connaissance de ce guide "Insertion sociale et par l’emploi des usagers de drogues: Recommandations pour un accompagnement individuel et collectif". L’activation et la mise en réseau de ressources locales pour l’insertion par l’emploi de publics usagers de drogues, dans une perspective de prévention de leur exclusion, d’aide à la régulation de leurs consommations et d’accès au soin, pourraient constituer un formidable défi à relever pour les élus.

Lire la suite

 


Retrouvez toute la matière sur la sécurité urbaine en France (lois, articles de référence, colloques...)